D'Ieteren profite d'un broker, Ontex lanterne rouge (Débriefing actions belges)

©BELGA

D'Ieteren signe la plus forte hausse de la Bourse de Bruxelles après un changement de recommandation. Ontex se classe en bas des performances.

La Bourse de Bruxelles a démarré la semaine en baisse, dans un climat de doutes concernant l'éventualité d'un accord commercial prochain entre Washington et Pékin et de craintes entourant les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran.

Le Bel 20 a perdu 0,57% à 3498,32 points.

Argenx a progressé de 1,40% et signe l'une des plus fortes hausses de l'indice. Le titre profite toujours d'une spéculation autour d'un rachat alors que la semaine dernière, le groupe pharmaceutique Pfizer a racheté la biotech Array BioPharma.

Proximus et Telenet, qui avaient reculé la semaine dernière en raison des craintes autour de l'arrivée de la concurrence de Mobile Vikings, ont repris 1,49% et 0,41% respectivement.  Cofinimmo, qui a récemment souffert du repli du secteur immobilier en Europe, a également rebondi de 1,27%.

Ageas (+0,93%) a bénéficié du rebond de Admiral Group à la Bourse de Londres. Le titre a profité d'un relèvement des analystes de Barclays, qui a estimé que "les prix des assurances ont atteint un point d'inflexion au deuxième trimestre". Ceci a permis au secteur européen de limiter la casse.

Par contre, la séance a été difficile pour Ontex, qui termine lanterne rouge du Bel 20. Le titre a lâché 4,39%. Il suscite toujours la méfiance des investisseurs quant à son plan de restructuration. Colruyt a continué de reculer (-2,81%).

Sur le marché élargi, D'Ieteren a bondi de 5,11%. ING a relevé sa note à "acheter" contre "conserver". "Nous estimons que les risques de réinvestissement sont repris dans le prix. Le marché semble également ignorer la croissance de 15% des filiales du groupe en 2020, et la très belle histoire de l'action Belron, le bijou du  groupe", indique ING. 

Genkyotex a perdu 2,5%. La biotech a annoncé les résultats finaux de son essai de phase 2 avec le GKT831 dans la cholangite biliaire primitive (CBP). Ces données incluent les analyses d'efficacité secondaires prédéterminées, non disponibles jusqu'à présent, ainsi que les données complètes de sécurité.

MDxHealth et Greenyard ont chuté de 5,6% et 3,48% respectivement.

Publicité
Publicité

Echo Connect