Des banques en hausse, bonne réaction sur Exmar (débriefing actions belges)

©BELGAIMAGE

Les valeurs bancaires du Bel 20 ont évolué en hausse, dans un contexte de spéculation autour des mesures de la BCE. Exmar a progressé grâce à des prévisions confirmées.

La Bourse de Bruxelles a clôturé en hausse, grâce aux banques, alors que les investisseurs se sont montrés prudents avant la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), suivie par celle de la Réserve fédérale américaine. Le Bel 20 a terminé sur une hausse  de 0,85% à 3.647,75 points.

Les valeurs bancaires de l'indice ont bondi, portées comme tout le secteur européen par les spéculations sur le système de taux par paliers envisagé par la BCE, dit "tiering", pour compenser les effets des taux négatifs sur la rentabilité des banques. ING a pris 2,76% et KBC 5,4%. Morgan Stanley a pourtant nettement réduit son objectif de cours sur KBC, à 67 euros contre 76,80 euros. La recommandation reste à "acheter".

Aperam s'est distinguée également, alors que les investisseurs ont privilégié les actifs risqués. Le titre a gagné 2,34%.

En revanche, les titres les plus défensifs du Bel 20 ont reculé. Colruyt a perdu 1,81% et la Société immobilière réglementée WDP 1,17%. L'autre SIR du Bel 20, Cofinimmo, a lâché 0,93%.

Galapagos a signé le plus fort repli de l'indice (-3%). Pourtant, Morgan Stanley a repris le suivi du titre. L'objectif de cours sur l'ADR de Galapagos est relevé à 200 dollars, ce qui donne un potentiel de hausse de 23% pour l'action par rapport au dernier cours de clôture. La recommandation est de "surpondérer".

Sur le marché élargi, Exmar s'est démarqué avec un gain de 1,9% après la publication de ses résultats semestriels. Le groupe anversois de transport et de traitement du gaz a indiqué que son second semestre devrait nettement s'améliorer.  Il a subi une perte de 7,8 millions de dollars au premier semestre, en raison des amortissements liés aux investissements importants réalisés ces dernières années et des frais financiers plus élevés. La société a toutefois enregistré une hausse de 22% de son chiffre d'affaires. Dans la foulée, le groupe maritime anversois Euronav a pris 3,54%.

Les titres de fournisseurs au secteur automobile, comme Recticel et Melexis, ont profité de la remontée du segment. Les titres ont progressé respectivement de 2,07% et 1,72%. Umicore a gagné 1,49% dans la foulée. 

Parmi les baisses du jour, les biotechs Asit biotech et MDxHealth ont perdu respectivement 4,92% et 2,60%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect