Publicité

Détachements de dividende (Débriefing actions belges)

Les tensions commerciales sont revenues au devant de la scène. ©BELGA

Telenet, UCB et WDP ont détaché leur dividende ce lundi, ce qui a pesé sur le Bel 20. Les tensions commerciales ont fait plonger l'indice.

La Bourse de Bruxelles a terminé en forte baisse ce lundi, affectée par un regain de tensions géopolitiques et commerciales entre la Chine et les États-Unis, qui mettent en cause Pékin dans la propagation du coronavirus. Le Bel 20 a perdu 4,74% à 2.952,22 points.

Plusieurs détachements de coupons ont également pesé sur le Bel 20. Il s’agit de ceux de Telenet  (-4,95%), d’UCB  (-0,29%) et de WDP  (-4,84%). 

Les valeurs bancaires ont été également malmenées. KBC a lâché 5,03%. Morgan Stanley a réduit son objectif de cours à 72 euros, contre 81 euros avant. La recommandation reste à "surpondérer". ING a reculé de 5,75%. Morgan Stanley a réduit son objectif de cours à 6 euros, contre 11 euros avant. La recommandation reste à "neutre".

Ageas a limité son recul à 3,1%. JP Morgan a réduit son objectif de cours à 43,4 euros, contre 53,1 euros avant. La recommandation passe toutefois de "neutre" à "surpondérer".

La valeur qui s'en est le mieux sortie au sein de l'indice ce lundi a été Colruyt (+0,66%).

Sur le marché élargi, FNG a dégringolé de 22,32%. Dieter Penninckx a démissionné du poste de CEO de la société de magasins de mode FNG. La nouvelle est survenue alors que le taux d'endettement de la société est en hausse et que la présentation de ses résultats annuels est reportée à une date indéfinie. 

Bois Sauvage a perdu 2,46%. Le titre a coté ex-dividende de 7,8 euros brut. Warehouses Estates Belgium a également détaché son dividende.

Solvac a perdu 2%. Son conseil d'administration a décidé d'apporter un soutien financier au Fonds de solidarité du groupe chimique Solvay. Solvac versera 24 millions d'euros ou 1,14 euro par action au fonds de solidarité. En conséquence, le dividende brut à verser en août ne sera que de 2,12 euros au lieu de 3,26 euros.

EVS (+3,16%) a réalisé la plus grande acquisition de son histoire. Le spécialiste liégeois de la technologie de production vidéo a annoncé l'acquisition du néerlandais Axon pour plus de 10 millions d'euros. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés