Deux brokers réduisent leur target sur AB InBev | Le Bel 20 efface ses gains (+Briefing)

©EPA

Après avoir ouvert sur une belle hausse ce mercredi matin, les principaux marchés européens ont effacé une partie de leurs gains en raison d'un baromètre Ifo plus mauvais que prévu.

• Euronext Bruxelles

Les principales bourses européennes ont ouvert en hausse ce mercredi matin confortant leur fort rebond de la veille grâce au compromis conclu aux Etats-Unis pour un plan de soutien à l'économie de 2.000 milliards de dollars.

Mais la dégradation supérieure aux attentes du climat des affaires en mars en Allemagne (baromètre Ifo), confirmant la forte dégradation de la première économie européenne a pesé sur les marchés qui ont effacé une partie de leurs gains.

A Bruxelles, le Bel 20  n'avançait plus que de 0,63% vers 12h25 alors qu'il grimpait de 4,4% en début de séance. L’indice des valeurs cotées en continu progresse, pour sa part, de 1,19%

Galapagos (+7,4%) est en tête des hausses suivie par Ageas (+5,5%), GBL (+5,2%) et Barco (+4,2%).

De son côté, Colruyt (-3,2%) est lanterne rouge. Telenet recule de 2% et Solvay de 1,5%.

AB InBev cède 0,7%. Deux brokers ont abaissé leur objectif de cours sur le brasseur.

Hors Bel 20, Avantium bondit de 13% dans la foulée de ses résultats. IBA qui publiera les siens jeudi matin grimpe de 8,1%, Hamon de 7,6% et Jensen de 7,2%.

EVS qui a annulé ses prévisions 2020 et son dividende final recule de 3%. Curetis qui sera intégrée début avril dans OpGen chute de 7%.

• Le briefing actions belges

 >AB InBev  :
*Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours à 55 euros contre 79 euros avant. La recommandation reste à "acheter".
*UBS a réduit son objectif de cours à 42 euros contre 78 euros avant. La recommandation reste à "neutre".

>UCB va lancer un programme de rachat d’actions propres portant sur un maximum de 1,2 million de titres. Ils serviront pour une forme de rémunération du personnel. Le communiqué.

>EVS annule son dividende et révise ses prévisions. EVS signale que ses estimations de chiffre d’affaires de 100 à 120 millions d’euros en 2020 ne seront pas atteintes. Le coupon final de 50 centimes est annulé. Notre article

>Celyad a les caisses remplies pour le reste de l'année et au-delà. Fin 2019, sa trésorerie s’élevait à 39 millions d’euros. Notre article

>Les premiers kits de dépistage du Covid-19 de Curetis ont été livrés en Europe. Le communiqué.

>Avantium a dégagé une perte nette de 23,5 millions d’euros en 2019 contre une perte de 68,4 millions en 2018. Fin 2019, sa trésorerie s’élevait à 45,4 millions contre 83,3 millions un an plus tôt. Le communiqué. 

>A tenir à l’œil ce mercredi. Belgique. Résultats de la BNB après bourse. Confiance des chefs d’entreprise mars (15h). Allemagne. Confiance des chefs d’entreprise (Ifo) mars 10h. USA. Commandes de biens durables.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés