Publicité
Publicité

Deux mauvais signaux plombent l'action Proximus

L'annonce du départ du CEO de la filiale BICS et celle d'une prise de participation de l'actionnaire Xavier Niel dans un autre groupe télécom ont pesé en bourse sur l'opérateur.