Ekopak dans le bas de la fourchette pour son IPO

Marc Coucke vient à la rescousse de l'opération. ©BELGA

La compagnie des eaux Ekopak se lance en bourse, mais dans le bas de sa fourchette de prix, à 14 euros par action. Marc Coucke investit 12 millions d'euros dans la société via son holding Alychlo. La période de souscription court jusqu'à mardi après-midi.

Ekopak avait déjà lancé son processus d'introduction en bourse la semaine dernière. La société de purification d'eau de Tielt vend principalement de nouvelles actions à de grands investisseurs et non à des particuliers.

14
euros
Le prix d'introduction en bourse d'Ekopak a été revu dans le bas de la fourchette de prix initiale.

Les investisseurs pouvaient souscrire jusqu'à mardi après-midi dans une fourchette de prix de 14 à 16,75 euros par action. Mais tout comme Deliveroo plus tôt dans la journée, Ekopak a modéré ce lundi ses ambitions. Ses actions seront vendues au plus bas de cette fourchette de prix – 14 euros chacune –, ont appris de plusieurs sources nos confrères du Tijd. En d'autres termes, la demande est suffisante, mais à un prix inférieur.

Marc Coucke en renfort

Le grand changement est qu'Alychlo, le véhicule d'investissement de Marc Coucke, est prêt à injecter 12 millions d'euros dans l'entreprise à ce prix. Coucke détenait environ 49% des actions avant l'introduction en bourse. Autrement dit, il vient à la rescousse de l'opération. "Ou vous pouvez le voir différemment: il joue son rôle d'actionnaire majeur et veut ainsi souligner sa croyance dans cette histoire", explique un observateur.

"Marc Coucke joue son rôle d'actionnaire majeur et veut ainsi souligner sa croyance dans cette histoire."
Un observateur

L'engagement de Coucke s'ajoute à celui de quatre grands investisseurs, qui ont promis d'acheter des actions pour 18 millions d'euros. Il s'agit d'AXA Investment Managers, de KBC Asset Management, de Lazard Asset Management et d'UBS Asset Management.

Ekopak sera cotée à la Bourse de Bruxelles à partir de mercredi sous le ticker boursier "EKOP". La banque d'investissement Berenberg et KBC Securities supervisent l'introduction en bourse.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés