Ekopak marche sur l'eau pour sa première cotation

Marc Coucke détient 42% d'Ekopak, une société spécialisée dans le traitement des eaux. ©BELGA

Ekopak, dont Marc Coucke est un important actionnaire, est entrée ce mercredi matin à la Bourse de Bruxelles à 14 euros par action. Le titre grimpait de 6,4% en matinée.

À 14 euros par action, le prix de l'introduction en bourse d'Ekopak , l'entreprise de traitement des eaux de Tielt, se situe donc dans le bas de la fourchette. À ce prix, la capitalisation boursière de la société spécialisée dans l'épuration de l'eau atteindra 201 millions d'euros.

Au départ, il était question que le prix d'introduction se situe entre 14 et 16,5 euros par action. Les souscriptions ont été clôturées ce mardi après-midi et Ekopak a levé 50 millions d'euros via l'émission d'actions nouvelles comme prévu initialement via un placement privé. Compte tenu de l'option d'accroissement qui a été partiellement exercée et de la vente d'actions existantes, le total de l'opération atteint 60 millions d'euros.

Alychlo, le véhicule d'investissement de Coucke, a acquis 788.786 actions nouvelles, ce qui porte sa participation à 42,3% si l'option de surallocation n'est pas exercée contre 49% avant.

Lors de sa première cotation sur Euronext Bruxelles, l'action a progressé de 5% à 14,7 euros pour poursuivre sa progression ensuite.

"Restez temporairement à l'écart d'Ekopak"

Ekopak débarque sous le ticker "EKOP". L'opération s'adressait uniquement aux investisseurs professionnels.

En tant que particulier, faut-il se ruer sur l’action dès sa première cotation? "Le modèle de service WaaS (Water as a service) a du potentiel à moyen terme, mais n’a pas encore fait ses preuves. L’entrée en Bourse reflète les ambitions de la direction d’aller vite de l’avant", souligne-t-on à L'Investisseur. Le magazine spécialisé parle d'une entreprise "en croissance sans aucun doute, mais chère (comme toutes les valeurs ESG)". Elle a enregistré un chiffre d’affaires de 9,5 millions d’euros en 2020. Et L’Investisseur de conclure avec ce conseil: "Restez temporairement à l’écart et ne vous laissez pas tenter par une quelconque euphorie les premiers jours de négoce."

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés