Engie et bpost sortent du Bel 20

©BELGA

Barco intègre à nouveau l'indice phare de la Bourse de Bruxelles, qu'il avait quitté il y a 12 ans. Avec la société immobilière WDP, Barco va remplacer bpost et Engie.

Le Bel 20 fait peau neuve! Le comité des indices d’Euronext Bruxelles s’est réuni ce mardi pour la révision annuelle des trois principaux indices belges et a annoncé après la clôture des marchés le nom des heureux élus. Exit donc bpost  (présent depuis mars 2014) et Engie   (depuis novembre 2005 suite au rachat d’Electrabel). Le spécialiste de la technologie de l'image Barco   fait par contre son grand retour. Il avait été retiré du Bel 20 en mars 2007. Aujourd’hui, il revient en compagnie de la société immobilière réglémentée (SIR) WDP  .

Une chaise musicale qu’avait parfaitement prédite KBC Securities. Dans un rapport publié mi-février, ses analystes avaient affirmé que le groupe postal belge et l’énergéticien français pourraient quitter l’indice phare de la Bourse de Bruxelles ce mois-ci. En cause, une chute vertigineuse du premier en Bourse (-70% en un an) et une présence trop faible en Belgique pour le second.

Les employés belges d’Engie représentent moins de 5% du nombre total d’emplois du groupe. Or, selon les règles établies par Euronext Bruxelles, les sociétés cotées qui ont déjà intégré le Bel 20 et qui ont un marché de référence autre qu'Euronext Bruxelles (Paris dans ce cas-ci) peuvent rester au sein de l’indice belge à condition que leurs effectifs en Belgique représentent au moins 15% des effectifs du groupe consolidé.

©Mediafin

Deux sociétés en pleine forme

C’est la tête haute que Barco revient au sein du Bel 20. Le groupe a publié début février un rapport annuel presque parfait, avec des chiffres supérieurs aux attentes. Il a même atteint plus tôt que prévu son objectif pour la marge ebitda. En Bourse, l’action a gagné plus de 35% en un an. Pour 2019, Barco table sur une croissance du résultat d’environ 5% et une croissance continue de l’ebitda et de sa marge.

→ Lire notre article: Le communiqué presque parfait de Barco

Une société cotée doit remplir une série de critères pour intégrer l’indice phare de la Bourse de Bruxelles, comme le marché de référence, la valeur du capital flottant et la vélocité du flottant.

Le profil immobilier du Bel 20, reflet de la célèbre brique dans le ventre des Belges, se voit par ailleurs renforcé avec l’arrivée de WDP. Contrairement à Cofinimmo   qui se focalise sur les bureaux et les soins de santé, la SIR WDP est active dans l’immobilier logistique. L’an dernier, elle a dégagé un résultat EPRA de 135 millions d’euros, en hausse de près de 11% par rapport à 2017. La société a en outre présenté un nouveau plan de croissance pour 2019-2023. Elle vise notamment un gonflement de son portefeuille immobilier jusqu’à 5 milliards d’euros contre 1,5 milliard actuellement. En Bourse, son action a pris 31,6% ces douze derniers mois.

Rappelons qu’une société cotée doit remplir une série de critères pour intégrer l’indice phare de la Bourse de Bruxelles, comme le marché de référence, la valeur du capital flottant (c’est-à-dire les actions en libre circulation) et la vélocité du flottant (soit le rapport entre les actions réellement échangées en Bourse ces douze derniers mois et le nombre d'actions potentiellement échangeables). La valeur du capital flottant est par exemple calculée par rapport au cours du Bel 20 multiplié par 300.000.

Si des membres actuels de l’indice ont une valeur inférieure à 200.000 fois le cours du Bel 20, ils sont automatiquement exclus et remplacés par d’autres sociétés cotées. Ce qui est le cas cette année pour bpost. L'action rejoint le Bel Mid.

À noter que ces changements seront effectifs ce lundi 18 mars à l'ouverture des marchés.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect