Feu de paille pour Ageas | Le Bel 20 efface une partie de ses gains | Avis de brokers sur Solvay et Balta (+Briefing)

©REUTERS

La BCE a dégainé son super-bazooka et les marchés européens ont respiré ce jeudi matin. Ce répit a été de courte durée. À la mi-séance, les indices étaient en léger recul.

• Euronext Bruxelles

Les principales bourses européennes ont ouvert en hausse ce jeudi matin après les nouvelles mesures annoncées par la Banque centrale européenne (BCE) et la Réserve fédérale. Mais, dans le courant de la matinée, tous les gains ont été effacés. Les futures sur indices américains laissent entrevoir une légère baisse à Wall Street à l'ouverture

À Bruxelles, le Bel 20  s'adjugeait toutefois 0,67% vers 12h10 après avoir grimpé de plus de 4% en début de séance. L’indice des valeurs cotées en continu limite son avance à 0,23%.

Après avoir bondi de 20% en début de journée, Ageas ne gagnait plus que 3,5% quelques heures plus tard.

Avec un bond de près de 8%, GBL est en tête des hausses. Elle est suivie par Argenx (+7%), KBC (+5,3%) et Solvay (+4,8%). Un broker a abaissé son conseil et son target sur le chimiste. 

Après leurs envolées de ces derniers jours, Proximus (-8%) et Colruyt (-7,6%) font l'objet de prises de bénéfice et sont lanternes rouges. AvH recule de 4,5% et Barco de 3%.

Hors Bel 20, la SIR Warehouses (+11%) figure dans le peloton de tête en compagnie de Van de Velde (+10%), de Celyad (+8,8%) et Mithra (+6,8%).

De son côté, Curitis est à la traîne et dévisse de 29% après son exceptionnel parcours de ces dernières séances. Fagron et Euronav chutent de plus de 9%.

Le briefing actions belges

UPDATE

>Bpost a suspendu, à partir de ce jeudi 19 mars, l’envoi de lettres et paquets vers des destinations en-dehors de l’Europe. Les flux intra-européens pourraient aussi être impactés et connaître des retards. Le communiqué.

 

>Solvay : Berenberg a abaissé sa recommandation à "conserver", contre "acheter" avant. L’objectif de cours passe de 110 euros à 70 euros.

>Aperam a décidé de suspendre temporairement la production sur certaines de ses lignes de production européennes lorsque cela est jugé nécessaire. Notre article

>Melexis , le spécialiste des semi-conducteurs pour le secteur de l’automobile, a décidé de suspendre une partie de ses opérations avec effet immédiat. "Melexis n'a pas de visibilité quant au moment où il pourra fonctionner de nouveau dans des circonstances normales et ne peut pas quantifier pour le moment les effets économiques du Covid-19", a-t-il précisé dans un communiqué

>Face à une baisse des commandes, Balta a décidé l’arrêt temporaire de la production dans certaines usines. Notre article

>Balta: KBC Securities a réduit son objectif de cours à 2,5 euros, contre 4 euros avant. La recommandation reste à "accumuler".

>La biotech Sequana Medical , qui développe une pompe servant à gérer l’excès de fluides dans des maladies du foie et du cœur, signale que ses essais cliniques en cours risquent de prendre du retard en raison de la crise sanitaire. Notre article

>Nyrstar signale qu’il a été nécessaire de postposer les assemblées des actionnaires prévues pour le 25 mars et le 16 avril en raison de la crise sanitaire et des mesures de confinement décrétées en Europe. Notre article

>Le groupe Patronale a franchi, à la hausse, le seuil de 5% dans le capital d’Intervest et détenait, à la date du 12 mars, une participation de 5,07%.

>Care Property Invest qui a publiée ses résultats annuels mercredi après bourse, va distribuer un dividende de 77 centimes d’euros en hausse de 6,9%. Le communiqué

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés