Galapagos sur un nuage (débriefing actions belges)

Le Bel 20 a perdu quelques plumes ce vendredi, malgré l'apport de la biotech Galapagos qui a grimpé de plus de 7%. Proximus était également très en vue sur le marché bruxellois.

Contrairement à beaucoup de ses voisines européennes, la Bourse de Bruxelles n'est pas parvenue à gagner des points ce vendredi. Le Bel 20 a reculé de 0,14% à 3.351,24 points avec sept de ses éléments dans le vert.

La plus forte hausse du jour sur l'indice de référence est à mettre à l'actif de Galapagos . La biotech a fait état de résultats positifs dans l’essai clinique de phase IIa NOVESA testant le ziritaxestat (GLPG1690) chez des patients atteints de sclérose systémique cutanée diffuse. Une bonne nouvelle pour la société malinoise qui vit des moments houleux sur les marchés depuis que la route de son traitement phare, le filgotinib, a été barrée par les autorités sanitaires américaines le mois dernier. Ce vendredi, Galapagos a remonté la pente en glanant 6,99% à 115,50 euros. KBC Securities a relevé au passage sa recommandation à "acheter", contre "conserver" avant. L’objectif de cours pour Galapagos passe de 140 à 144 euros.

Au rayon des réjouissances, Proximus était en bonne place. Le groupe télécoms cherche à se défaire de sa filiale en mobilité intelligente, Be-Mobile. Une révision stratégique concernant cet actif en croissance au capital duquel il était monté en 2006 est lancée. Ce qui a visiblement ravi les investisseurs. L'action de l'opérateur historique a grappillé 0,99%.

À l'autre bout de l'indice, on retrouvait AB InBev (-1,95%), bon dernier, et Sofina (-0,86%). Le holding des familles Boël restera muet dans le cadre de l'IPO du groupe britannique The Hut dans lequel il est un des principaux actionnaires. Selon le prospectus de l'IPO, Sofina a décidé de ne vendre aucune de ses actions The Hut ni d'en acheter pendant une période de 180 jours.

Hors Bel 20, Hamon  a dévissé de 14,59% dans la foulée de ses résultats semestriels. Ceux d’Immobel  (+0,30%) ont été mieux accueillis. Un broker a d'ailleurs relevé sa recommandation sur le promoteur immobilier. 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés