IBA s'envole de 31% à Bruxelles (débriefing actions belges)

La Bourse de Bruxelles a terminé en hausse de 0,89%, soutenue par AB InBev et Galapagos. Sur le marché secondaire, IBA a fait parler la poudre après son deal à 100 millions d'euros.

C'est pour l'instant un sans faute pour le Bel 20 qui avec la séance de ce mercredi n'a pas encore connu une seule séance négative sur la semaine.

Galapagos a repris du terrain après les multiples sanctions dont le titre a été victime depuis la semaine dernière et le blocage de la commercialisation de son traitement principal aux États-Unis. La biotech a terminé la séance sur un gain de 2,44% à 113,50 euros, soit la plus forte hausse du jour au sein de l'indice vedette à Bruxelles.

AB InBev (+2,25%) et Aedifica (+2,11%) ont été recherchées, de quoi permettre au Bel 20 franchir les 3.400 points grâce à une hausse de 0,85%.

Solvay  a placé un emprunt obligataire perpétuel de 500 millions d'euros avec un coupon de 2,5% et un rendement de 2,625%). Son action a glané 0,33%.

Parmi les rares valeurs dans le rouge, Telenet a reculé de 2,61%.

Sur le marché secondaire, IBA , qui a annoncé un contrat d'au moins 100 millions d'euros sur quatre ans avec un partenaire chinois, a grimpé de 31,22% à 9,33 euros (lire en page 11). Suspendue à l'ouverture des marchés, l'action IBA a bondi pour atteindre son niveau d'avant-crise, profitant des commentaires élogieux de certains analystes.

Bone Therapeutics  a chuté de 10% à 2,32 euros après l'annonce de ses résultats semestriels, une importante consommation de trésorerie et la perspective d'une augmentation de capital au second semestre.

Même tendance pour Agfa-Gevaert qui était également au rapport ce mercredi. Le titre du spécialiste des technologies de l'image a fondu de 9,36%. Les investisseurs n'ont visiblement pas apprécié l'absence d'annonces sur la distribution de ses 975 millions d'euros hérités de sa branche informatique de la santé.

MDxHealth a lâché 1,2%. En cause: une baisse du volume des ventes de ses tests de cancer de la prostate ConfirmMDx et SelectMDx.

Deceuninck a pris 2,27% et surfe toujours sur les bons chiffres présentés la semaine dernière. Le CEO est passé à l'achat pour 50.000 titres, lundi dernier, via son véhicule d'investissements Holve.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés