Immobel dopée par un conseil d'achat | "Targets" revus sur Ageas et Aperam | Deux biotechs grimpent (+Briefing)

©REUTERS

La propagation du coronavirus chinois inquiète encore les investisseurs. Les marchés européens se cherchaient une direction ce jeudi midi.

• Euronext Bruxelles

Les principales bourses européennes se cherchaient une direction ce jeudi midi alors que l'inquiétude persistante des marchés financiers concernant la propagation du coronavirus chinois maintient une aversion pour le risque et un repli sur les actifs refuges.

À Bruxelles, le Bel 20 se contractait de 0,10% vers 12h15, l’indice des valeurs cotées en continu restant à l'équilibre.

Au sein du Bel 20, Argenx est lanterne rouge (-1,6%) suivie par Aperam (-1%), Telenet (-0,9%) et Umicore (-0,6%).

Parmi les rares valeurs en hausse, Sofina se distingue encore (+0,7%). Ageas, pour sa part, progresse de 0,8%. HSBC a relevé son objectif de cours sur la valeur. Colruyt (+1,1%) est en tête des hausses.

Hors Bel 20, Sequana chute de 8,6% dans la foulée d’un placement privé d’actions nouvelles réalisé au prix unitaire de 6 euros. Dans le même segment, Oxurion perd 3,4% et Celyad 2,5%.

Dans le haut du tableau, Immobel prend le large (+7,1%). Un broker a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation d’achat.

Asit et Bone Therapeutics grimpent respectivement de 8,2% et 7,4%.

• Le briefing actions belges

>Ageas : HSBC a relevé son objectif de cours à 50 euros, contre 42,40 euros. La recommandation reste à "conserver".

>Aperam : Exane BNP Paribas a réduit son objectif de cours à 36 euros, contre 37 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Immobel : Berenberg a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 87 euros.

>Sequana Medical a levé 19 millions d’euros via un placement privé avec livre d’ordre accéléré. Il a vendu 3.166.666 actions nouvelles à un prix d’émission unitaire de 6 euros. Suspendue hier après-midi, la cotation de l'action a repris ce jeudi matin.

>Victime d’une attaque informatique qui l’a paralysé, Picanol estime que la plupart des divisions seront à nouveau opérationnelles début de la semaine prochaine. Le groupe donnera des détails sur l’impact financier de cette attaque la semaine prochaine également. La cotation de l’action est toujours suspendue. Le communiqué

>À tenir à l’œil ce jeudi. Belgique. Assemblée extraordinaire chez Euronav. Chiffre d’affaires Econocom. Résultats de Quest for Growth. Zone euro. Décision de la BCE sur ses taux à 13h45 et conférence de presse à 14h30. USA. Résultats d’Intel.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés