Immobel, prometteur aux yeux des investisseurs

O'Sea, un complexe immobilier durable qu'Immobel développe en plusieurs phases à Ostende. ©Immobel

L'action du groupe Immobel a décollé en Bourse après l'annonce d'un premier semestre prometteur. Les analystes de KBC Securities et Degroof Petercam ont revu leurs objectifs de cours à la hausse.

Les investisseurs apprécient toujours autant la brique. Ce mercredi, l'action Immobel  a gagné 2,72% en clôture, après avoir enregistré un bond allant jusqu'à 4,23% en cours de séance. C'est la conséquence des bons résultats que le promoteur immobilier a annoncés lundi après la fermeture des marchés boursiers.

Les résultats semestriels ne permettent pas de tirer une prévision claire des résultats de l'ensemble de l'exercice.
Bart Jooris
Analyste de Degroof Petercam

Les chiffres semestriels d'Immobel ont nettement dépassé les attentes. Non seulement son bénéfice net, de 56,4 millions d'euros, est largement supérieur au résultat net du premier semestre 2018 mais en plus, ce montant dépasse d'ores et déjà les profits engrangés durant l'ensemble de l'année dernière.

"Pas de prévision claire"

Il n'en fallait pas plus pour séduire des investisseurs anticipant un avenir prometteur pour le groupe belge. Bart Jooris, analyste de Degroof Petercam, place toutefois un petit bémol à ces attentes: "Compte tenu de la nature plus irrégulière de revenus dépendant en grande partie des réalisations et des ventes de projet, les résultats semestriels ne permettent pas de tirer une prévision claire des résultats de l'ensemble de l'exercice."

Les projets en cours restent solides et bien répartis entre le résidentiel et les bureaux.
Jan Opdecam
Analyste de KBC Securities

Mais il voit aussi plus loin et tient compte des nouveaux projets annoncés par le promoteur immobilier, ce qui le conduit à adapter son modèle et à envisager désormais un objectif de cours de 72 euros d'ici un an, contre une cible de 61 euros auparavant. Toutefois, l'analyste de Degroof Petercam réduit sa recommandation à "accumuler", contre "acheter" précédemment, "compte tenu de la solide performance du prix de l'action, à savoir un gain total de 36,8% depuis le début de l'année".

Dividende en hausse de 10%?

KBC Securities se montre également satisfait de l'évolution des affaires d'Immobel. "Les projets en cours restent solides et bien répartis entre le résidentiel et les bureaux", juge son analyste, Jan Opdecam. Compte tenu des bons résultats du premier semestre, ce dernier s'attend à un dividende d'au moins 2,66 euros, ce qui constitue une progression de 10% et, précise-t-il, "un rendement dividendaire de 4% par rapport à l'objectif de cours", qu'il a revu à la hausse à 66 euros, contre 63 euros précédemment.

On rappellera que les actions des promoteurs immobiliers sont plus risquées que celles des SIR (sociétés immobilières réglementées) car ces dernières perçoivent les revenus d'un parc immobilier opérationnel, tandis que les promoteurs investissent dans de nouveaux projets qu'il faut ensuite placer sur le marché: la dimension conjoncturelle de l'activité est donc plus importante.

Toujours est-il que Degroof Petercam s'attend également à une hausse de 10% du dividende. Cette variable devrait conditionner l'évolution future de l'action Immobel.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect