ING au-dessus de la mêlée (débriefing actions belges)

©Photo News

Seules quatre valeurs du Bel 20 ont affiché un gain ce jeudi. Les investisseurs ont salué les résultats d'ING et de VGP. C'était tout le contraire pour KBC.

Les yeux des investisseurs étaient braqués sur les résultats des deux grandes banques de la cote. ING et KBC ont publié leur rapport trimestriel avant-Bourse, mais ils ont connu une séance diamétralement opposée. La banque néerlandaise , avec un gain de 5,55%, a trusté la première place du Bel 20 tout au long de la séance alors que sa concurrente belge KBC (-2,68%) n'a pas quitté le fond du classement.

Peu de valeurs sont parvenues à rallier l'équilibre au sein de l'indice-phare à Bruxelles. WDP (+1,08%), Sofina (+0,63%) et Aedifica (+0,41%) ont terminé sur des maigres gains. Tout le reste de la classe a lâché du lest.

À la cloche, le Bel 20 a cédé 0,66%, redescendant sous les 3.310 points, de quoi effacer les gains engrangés depuis lundi après-midi.

Le marché a boudé l'acquisition par Ageas (-2,30%) d'une participation supplémentaire de 23% dans la coentreprise d’assurance vie indienne IDBI Federal Life Insurance (IFLIC). Une opération qui permet à l'assureur belge d'en devenir l'actionnaire de référence avec une participation de 49%. Ageas présentera ce vendredi matin ses résultats pour le compte du 2e trimestre.

Sur le marché secondaire, VGP a gagné près de 7% à 129,60 euros, un niveau record. La société immobilière a fait état d'une forte hausse de ses activités au cours des six premiers mois de l'année. Sur la même période, l'action VGP a enflé de près de 50%.

Dans le même secteur, Xior (+0,59%) a confirmé de ses prévisions de dividende. La SIR a aussi prévenu le marché que l'impact de la pandémie sera limité au cours de cet exercice.

Également au rapport, le groupe de parapharmacie Fagron a pris 3,67% grâce à une hausse de son chiffre d'affaires de près de 10%.

Dans le même temps, bpost a encore surfé sur ses bons chiffres publiés mardi soir. L'opérateur postal a glané 3,8% pour voir son cours franchir les 7,5 euros. La dernière fois que le titre bpost s'échangeait à ce niveau, c'était en février de cette année.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés