ING enfonce le Bel 20 (débriefing actions belges)

©Photo News

Les actions belges sensibles à la conjoncture ont pesé sur l'indice vedette de la Bourse de Bruxelles. Envolée de Kiadis. CFE victime d'un avis de courtier.

La Bourse de Bruxelles a succombé aux inquiétudes qui ont étreint l'ensemble des marchés européens mercredi. En clôture, le Bel 20 a perdu 1,27%. Les investisseurs sont inquiets au sujet des conséquences de la pandémie de coronavirus mais aussi au sujet des nouvelles tensions entre les Etats-Unis et la Chine. La lenteur du processus d'adoption d'un plan de relance en Europe n'arrange rien à l'affaire.

Dans ce contexte négatif, les investisseurs se sont débarrassés des valeurs cycliques, dont les actions des banques. ING a perdu 4,88%. ING, qui est actuellement le mieux représenté dans le Bel 20 (son poids dans l'indice atteint 13,15%, selon les données d'Euronext), a souffert de la déprime du secteur bancaire, tiré vers le bas par HSBC , groupe bancaire exposé aux tensions entre les Etats-Unis et la Chine à propos de Hong Kong. ING est aussi exposé à hauteur de 11,5 milliards de dollars à la Turquie, dont l'économie, tournée vers le tourisme, souffre évidemment beaucoup de la pandémie de coronavirus. Cette exposition est toutefois "gérable", selon les analystes de Bloomberg Intelligence.

Après avoir déjà perdu 1% mardi, Barco a accentué ses pertes en cédant 3,78% supplémentaires. L'action du groupe d'imagerie est dépendant de la conjoncture mondiale (23% de ses revenus proviennent de la zone Asie-Pacifique et 39% d'Amérique, d'après les données de Bloomberg). Le titre est victime de prises de bénéfices après avoir bondi de 4% la semaine dernière.

Prises de bénéfices également sur Galapagos (-2,77%): l'action de la biotech avait grimpé de plus de 3% au cours des cinq séances boursières précédentes.

Hors Bel 20, Kiadis s'est envolée de 53,24% après la conclusion d'un important partenariat avec Sanofi.

Le compartiment biotech a été animé, avec beaucoup de volatilité, notamment sur les actions Acacia Pharma (-2,93%), Sequana Medical (-2,52%) et Mithra (-4,16%).

CFE a perdu 4,20%. ING ("conserver") a réduit son objectif de cours de 108 à 61 euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés