ING sonne Proximus et Telenet, Umicore à plat (+Briefing)

©REUTERS

La Bourse de Bruxelles a piqué du nez ce vendredi, sous le poids du secteur télécoms et d’Umicore. Ce dernier s’inquiète de la demande modérée du secteur automobile.

• La tendance

Après avoir ouvert dans le rouge, le Bel 20 a tenté en vain de remonter en territoire positif avant de piquer du nez à nouveau. L’indice phare de la Bourse de Bruxelles a clôturé sur un recul de 1,15% à 3.473,73 points.

En tête, Cofinimmo a bondi de 2,15% à 118,5 euros. La société immobilière (SIR) a publié jeudi soir des résultats annuels supérieurs aux attentes. Son résultat net s'élève à 146 millions d'euros (soit 6,58 euros par action), contre 137 millions d'euros au 31 décembre 2017. Le groupe a par ailleurs confirmé son dividende de 5,50 euros par action pour 2018. En guise de perspectives, il table notamment sur un dividende de 5,60 euros. De nombreux analystes ont salué les annonces de Cofinimmo. Le courtier Kepler Cheuvreux a relevé son objectif de cours à 122 euros contre 120 euros auparavant. "Cofinimmo est l'une de nos actions favorites pour 2019", indique-t-il. Sa recommandation reste à "acheter".

Le titre Proximus a lâché 3,62% à 22,09 euros suite à un rapport mitigé d’ING. Selon la banque, Proximus est l'entreprise télécoms qui a le plus de mal à compenser les changements de réglementations. "Proximus se canibalise progressivement avec le casseur de prix qu'est Scarlet", note l’analyste David Vagman. "Cette marque propre grignote l'ARPU (le revenu moyen par client, NDLR) et les marges bénéficiaires". C’est pourquoi il a démarré le suivi de la valeur avec un conseil de vente et un objectif de cours de 18 euros. Pour Telenet (-1,57% à 40,16 euros), la recommandation passe à "conserver" contre "acheter" avec un objectif de cours de 42 euros. Quant à Orange Belgium (-0,59% à 16,80 euros), l’analyste a relevé son conseil à "acheter", avec un objectif de cours de 21 euros. Lire notre article

De son côté, Umicore a trébuché de 7,34% à 34,08 euros. Le groupe spécialisé dans la technologie des matériaux a dégagé en 2018 un Ebit récurrent (Rebit) de 514 millions d’euros (+29%), soit dans le bas de sa fourchette de prévisions. Mais Umicore affiche une certaine prudence pour l’année en cours. Il s’attend à ce que la croissance du Rebit soit tempérée par la demande actuellement modérée des secteurs de l'automobile, combinée à une augmentation des charges de dépréciation et des coûts de R&D. Lire notre article

• Le briefing actions belges

UPDATE

>Cofinimmo: Kepler Cheuvreux a relevé son objectif de cours à 122 euros contre 120 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>ING : Kepler Cheuvreux a relevé son objectif de cours à 13,3 euros contre 12,6 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

       >Melexis : Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours à 42 euros contre 44 euros avant. La recommandation reste à " réduire ".

 

>Dans les clous en 2018, Umicore se montre prudent pour 2019. Comme prévu, l'Ebit récurrent d'Umicore se situe bien dans le bas de la fourchette comprise entre 510 et 550 millions d'euros. Pour l'exercice en cours, le groupe estime que la croissance du Rebit sera tempérée par plusieurs facteurs. Notre article

>Umicore: KBC a réduit son objectif de cours à 50 euros contre 52 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Adage Capital Management a accru sa position vendeuse sur Umicore passant de 0,52% du capital à 0,62% à la date du 5 février.

>Cofinimmo a publié des résultats annuels supérieurs à ses prévisions. Le résultat net ressort à 146 millions d'euros (soit 6,58 euros par action) et le taux d'occupation est en progression dans tous les secteurs. La SIR confirme son dividende de 5,50 euros par action pour 2018, payable en mai 2019. Notre article

>Proximus : ING a abaissé sa recommandation à "vendre" contre "conserver" avant. L'objectif de cours passe de 30 euros à 18 euros.

>Telenet : ING a abaissé sa recommandation à "conserver" contre "acheter" avant. L'objectif de cours passe de 74 euros à 42 euros.

>Orange Belgium : ING a relevé sa recommandation à "acheter" contre "conserver" avant. L'objectif de cours est fixé à 21 euros.

>La position vendeuse de BlackRock Investment Management sur Ontex est passée sous le seuil de déclaration de 0,50% du capital le 6 février contre 0,51% avant.

>Eurocommercial , qui en janvier finalisait le rachat de W Shopping, annonce la distribution d'un dividende stable au terme de son exercice décalé 2018/2019. Notre article.

>Odey Asset Management a accru sa position vendeuse sur Melexis passant de 0,85% à 0,91% à la date du 5 février.

>Marshall Wace a déclaré détenir, à la date du 6 février, une position vendeuse sur IBA représentant 0,51% du capital.

>Engadine Partners a accru sa position vendeuse sur Bekaert passant de 0,74% à 0,83% à la date du 5 février.

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Euronav passant de 1,04% du capital à 0,99% à la date du 5 février.

>Vastned Retail Belgium affiche en 2018 un résultat EPRA en hausse de 9%, mais une baisse de plus de 20 millions d'euros de son résultat net. Le rendement du dividende brut, qui est en hausse à 2,85 euros par action, s’élève à 7%. Notre article

>WDP lance un nouveau projet de panneaux solaires qui seront installés sur les toits de ses entrepôts flamands. L’objectif est ainsi de doubler la capacité actuelle en Flandre. Le communiqué. 

>Sequana Medical a annoncé avoir levé 27,5 millions d'euros jusqu'à présent, à l'occasion de son IPO ("initial public offering"). Les chiffres définitifs seront publiés ce vendredi et la cotation doit intervenir le lundi 11 février. Notre article.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect