Publicité

ING tire le Bel 20 vers le haut (Débriefing actions belges)

La Bourse de Bruxelles a pu compter sur les résultats d'ING.

L'action de la banque a progressé fortement après ses résultats meilleurs que prévu. Befimmo a abaissé son dividende au minimum légal.

La Bourse de Bruxelles a terminé en hausse à la veille du week-end, soutenue par des signes de discussions sur le commerce entre la Chine et les États-Unis aidant à faire oublier la litanie des mauvais chiffres de l'emploi américain. Le Bel 20 a pris 0,2% à 3.058,66 points.

ING a gagné 3,61% après ses résultats. La banque a publié un bénéfice net en chute de 40% à 670 millions d'euros au premier trimestre, un montant supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice de 441 millions d'euros en moyenne. 

Proximus a pris 1% après sa chute de 2,44% jeudi. Guillaume Boutin, le CEO du groupe de télécoms, a indiqué jeudi lors d'une conférence organisée par le Tijd, que le dividende de la société sera maintenu à 1,2 euro par action pendant trois ans. Dans la foulée, Telenet a gagné 3,37%.

Galapagos (-3,96%) a indiqué que certains essais cliniques sur le filgotinib ont été retardés parce que la société a temporairement interrompu le recrutement de nouveaux patients dans les phases 2 et 3 de l'étude. Toutefois, Galapagos souligne que le déploiement de l'organisation commerciale pour le lancement éventuel du filgotinib comme agent rhumatoïde est en marche. Le CEO Onno van de Stolpe a souligné que les réserves financières de sa société restent solides. L'entreprise a 5,7 milliards d'euros en poche grâce à l'énorme apport de fonds de son partenaire Gilead l'année dernière.

Colruyt a perdu 4,21%, et a signé la plus forte baisse du Bel 20 ce vendredi.

Sur le marché élagi, Euronav a gagné 1,58%. Le groupe a vendu le superpétrolier TI Hellas pour 38,1 millions de dollars dégageant, au passage, une plus-value de 1,6 million.

Befimmo (-0,51%) a annoncé réduire son dividende au minimum légal "soit minimum 80% de la somme du résultat corrigé et des plus-values nettes sur réalisation de biens immobiliers non exonérés de l’obligation de distribution, diminuée de la réduction nette de l’endettement de la société au cours de l’exercice". 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés