JP Morgan à l'achat sur Argenx | Avis de brokers sur ING et Ageas | Melexis bondit (+Briefing)

©REUTERS

Les risques de report du Brexit pèsent sur la tendance en Europe ce mercredi alors que la saison des résultats entre dans le vif du sujet à Bruxelles.

• Euronext Bruxelles

Les principales bourses européennes évoluent en baisse ce mercredi midi après les épisodes de la veille sur le Brexit suggérant que le divorce entre Londres et Bruxelles pourrait être une nouvelle fois reporté. Les résultats trimestriels des entreprises, mitigés jusqu'à présent, devraient encore animer la cote, en attendant du nouveau sur le Brexit.

A Bruxelles, le Bel 20 cédait 0,25% vers 12h25, l’indice des valeurs cotées en continu accroissant son repli (-0,33%).

Umicore est en tête des hausses (+2,1%). Le groupe a inauguré aujourd'hui une nouvelle usine en Corée. Aperam (+2%) lui tient compagnie.

Argenx gagne, pour sa part, 1,4%. JP Morgan a entamé le suivi de la biotech avec une recommandation d’achat et un objectif de cours de 150 euros. Barco et WDP qui ont publié leurs chiffres trimestriels ce matin évoluent en sens divers. Le premier prend 0,9% tandis que le second se contracte de 0,7%.

Ageas est lanterne rouge (-1,3%) suivie par AvH (-1,2%) et Sofina  (-1%).

Hors Bel 20, Melexis bondit de plus de 13,6% après la publication de résultats et de perspectives rassurantes. Les résultats d’Orange Belgium sont également salués (+4,9%). Afga-Gevaert, pour sa part, progresse de 4%. Selon Reuters, les intérêts sont multiples pour reprendre sa division médicale.

Pointons encore les gains de Greenyard (+6,3%) et de Keyware (+6,3%).

Dans le bas du tableau, on pointera la présence d' Hamon (-5,2%), de Balta (-2,3%) et de CFE (-4,1%). L'entreprise de dragage Deme, filiale de CFE, est au coeur d'une enquête pour fraude.

• Le briefing actions belges

UPDATE

>La cotation de Softimat a été suspendue ce matin à 10h30 dans l’attente de la publication d’un communiqué.

>L'entreprise de dragage Deme est au coeur d'une enquête pour fraude. Selon un document que le "Financial Times" a pu consulter, la filiale de CFE aurait payé plus de 8 millions d'euros de pots-de-vin pour décrocher un contrat en Russie. Notre article

 >Umicore a inauguré aujourd’hui sa nouvelle usine de production de catalyseurs pour piles à combustibles à SongDo Incheon City, en Corée, près du centre de développement technologique pour catalyseurs d’Umicore. L’usine soutiendra la croissance de Hyundai Motors Group ainsi que celle d’autres clients du secteur automobile. Le communiqué.

 

>Le cinéma et la santé dopent les ventes de Barco . Le spécialiste courtraisien de l’imagerie se dit la bonne voie pour atteindre une croissance saine et une amélioration du bénéfice en 2019. Notre article.

>Bond des résultats trimestriels pour WDP . WDP note pour les trois premiers trimestres un résultat EPRA en hausse de près de 13%, de quoi lui permettre de confirmer ses prévisions annuelles. Notre article. 

>Argenx : JP Morgan a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "surpondérer" et un objectif de cours de 150 euros.

>Ageas : Credit Suisse a relevé son objectif de cours à 46 euros contre 43 euros avant. La recommandation reste à "sous-performer".

>ING : Barclays a relevé sa recommandation à "neutre" contre "sous-pondérer" avant. L’objectif de cours reste à 10,3 euros.

>Orange Belgium s'attend à de bons résultats pour son offre Love Duo. L’opérateur présentait ce mercredi ses résultats pour le troisième trimestre de l’année. Les abonnements sont en hausse et l’intérêt pour son offre présentée durant l’été est encourageant. Il faudra encore néanmoins attendre pour voir le réel impact de "Love Duo" dans les résultats. Notre article.

>On se bouscule pour ravir la division Healthcare d'Agfa . Selon Reuters, les intérêts sont multiples pour reprendre la division médicale d'Agfa, qualifiée comme l'une des plus rentables du groupe. Le prix d'acquisition pourrait grimper jusqu'à 750 millions d'euros, entend-on. Notre article.

>Melexis se montre plus optimiste après un trimestre rassurant. Les ventes de Melexis au troisième trimestre se situent dans le haut de la fourchette des prévisions et se révèlent supérieures aux attentes du marché. La société constate une amélioration dans les commandes des clients et table, pour le trimestre en cours, sur un chiffre d'affaires supérieur à celui du 3e trimestre. Notre article

>A tenir à l’œil ce mercredi. Zone euro. Confiance des consommateurs octobre à 16h. USA. Résultats : Microsoft, Tesla, eBay, Boeing, Caterpillar et Ford.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés