KBC Securities ajoute trois valeurs à ses actions favorites

Les valeurs reprises dans la liste de KBCS sont bien connues pour certaines, moins pour d'autres. ©Arne Dedert/dpa

La liste des actions préférées de KBC Securities compte désormais une petite vingtaine de valeurs. Découvrez les trois nouvelles venues.

KBC Securities vient d’ajouter trois valeurs belges à sa "dynamic top pick list " - ses actions préférées - qui compte désormais une vingtaine de sociétés. On pointera parmi celles-ci des noms bien connus comme AB InBev, Ageas, bpost ou Ahold Delhaize et d’autres qui le sont moins. C’est le cas de Financière de Tubize (mono-holding de contrôle d’UCB), VGP (immobilier logistique), Care Property (immobilier de santé) et Sipef (plantations).

Les trois nouvelles venues sont Elia , le gestionnaire du réseau électrique, la liégeoise EVS , spécialisée dans les serveurs vidéos, et Melexis , qui conçoit des semi-conducteurs pour le secteur de l’automobile. Voici les arguments avancés par le broker pour justifier ses choix.

105,5
euros
KBC Securities a fixé un objectif de cours de 105,5 euros pour Elia ce qui représente un potentiel de hausse de 24% par rapport à mercredi.

Elia

Depuis sa sortie de la liste le mois dernier, l’action Elia a dévissé de 20% en raison de la hausse des rendements obligataires, de l’accueil négatif réservé aux perspectives 2021 et de la dette. KBC estime qu’Elia devrait atteindre le haut de la fourchette comprise entre 5,5 et 6,5% de rendement des fonds propres fixée pour 2021.

Il vise toujours une croissance annuelle moyenne du bénéfice par action de 8% d’ici 2024 et estime que le profil de bénéfice/risque est clairement favorable au regard de l’actuelle valorisation. L’objectif de cours est établi à 105,5 euros, soit un potentiel de hausse de 24% par rapport au cours de mercredi.

"EVS est prête à accroître ses revenus et à devenir plus forte encore en 2021 grâce à ses commandes, une gestion stricte des coûts et les synergies tirées de l’acquisition d’Axon."
KBC Securities

EVS

Malgré la pandémie, qui a lourdement impacté le secteur des événements, EVS a été rentable et s’est préparée pour la reprise. Bien que le second semestre ait reflété les effets du Covid-19, les prises de commandes au 4e trimestre ont été robustes et permis à la société de démarrer 2021 avec un carnet solide.

Pour le broker, EVS est prête à accroître ses revenus et à devenir plus forte encore en 2021 grâce à ses commandes, une gestion stricte des coûts et les synergies tirées de l’acquisition d’Axon. L’objectif de cours a été relevé à 23 euros (potentiel de 41%).

Melexis

Mardi, l'actionnaire principal de Melexis a vendu une petite partie de ses actions. Le lendemain, le titre reculait jusqu’à 85 euros (et il baisse encore ce jeudi) ce qui constitue un point d’entrée attractif. L’augmentation de la liquidité de la valeur devrait accroître ses chances d’intégrer le Bel 20.

Plus globalement, KBC souligne qu’il existe plusieurs tendances lourdes qui devraient soutenir les ventes de la société. Celle-ci pourrait, à plus court terme, tirer parti de la pénurie actuelle des puces dans le secteur automobile. Le target est fixé à 150 euros (+22%).

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés