Kiadis chute, AB InBev et les banques souffrent (Débriefing actions belges)

©BELGA

Les banques et les valeurs cycliques ont de nouveau trinqué en Bourse, sur fond de renouveau des tensions commerciales.

La Bourse de Bruxelles a connu une nouvelle séance difficile, après la courte trêve de l’Ascension. Les craintes de tensions commerciales ont resurgi avec la décision du président américain Donald Trump d’imposer des taxes à l’importation des biens en provenance du Mexique. Le mauvais indice PMI manufacturier chinois contribue également à assombrir l'humeur ambiante. Le Bel 20 a lâché 0,82% à 3.427,18 points.

Les valeurs cycliques, fortement malmenées en raison des tensions commerciales, ont à nouveau chuté. Aperam a reculé de 0,38%, Umicore de 0,48% et Solvay de 0,76%.

Les valeurs bancaires ont souffert de la chute des rendements des obligations d’Etat, avec un taux néerlandais à dix ans en négatif pour la première fois depuis 2016 et un Bund allemand à dix ans à un plus bas record. KBC a lâché 1,87% et ING 0,67%.

AB InBev a également pâti des craintes sur les marchés. Le titre a perdu 1,88%. Le géant de la bière est directement concerné par les droits de douane imposé à partir du 10 juin par Trump sur les produits mexicains importés aux Etats-Unis. AB InBev est propriétaire de Grupo Modelo, le brasseur de Corona, depuis 2013.

Argenx a continué de chuter. Le titre a perdu 2,38% et était lanterne rouge du Bel 20 ce vendredi.

Quelques valeurs sont toutefois parvenues à résister. Ontex a rebondi de 2,83%. Barco a pris 1,40%, UCB 0,44%, Proximus 0,81% et WDP 0,29%.

Sur le marché élargi, Kiadis a signé la pire performance du jour, avec un recul de 17,63%. La biotech a annoncé qu'elle a récolté 27,6 millions d'euros via l'émission de 3.684.200 actions nouvelles à un prix unitaire de 7,5 euros l'action. Cela représente 15% du capital émis par la biotech avant le placement.

La société immobilière réglementée (SIR) Care Property a perdu 0,84%. Le titre cotait ex-dividende brut de 0,72 euro.

Retail Estates a perdu 4,83%. Le conseil d’administration a décidé le 29 mai 2019 de distribuer à charge de l’exercice social 2018/2019 (courant du 1er avril 2018 au 31 mars 2019), un acompte sur dividende sous la forme d’un dividende optionnel brut par action de 4,25 euros (2,975 euros par action après retenue de 30% de précompte mobilier).

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés