Kiadis fait parler aux États-Unis (Débriefing actions belges)

©BELGA

La Bourse de Bruxelles n'a pas fait d'énormes vagues ce lundi, refermant ses portes à un niveau proche de celui de l'ouverture. Les biotechs argenx, Kiadis et Biocartis ont animé la séance.

L'indice de référence de la Bourse de Bruxelles ne s'est jamais trop éloigné de l'équilibre ce lundi, passant tantôt d'un côté, tantôt de l'autre pour finir sur un gain de 0,06% à 3.353,31 points.

7 sociétaires du Bel 20 sont parvenus à gagner du terrain. Parmi eux, les bancaires de l'indice. ING (+1,86%) a signé une des plus fortes hausses du jour et KBC (+0,39%) était également dans le bon wagon.

Argenx (+2,54%) termine la séance avec la plus forte progression du jour.

Les immobilières, bien en jambes, ont aussi avancé à l'image d'Aedifica  (+0,98%) et de Cofinimmo  (+2,29%) qui ont démarré la séance en trombe avant de réduire la cadence.

À l'inverse, Galapagos  (-0,87%) a passé toute la séance dans le rouge. L'achat à 21 milliards de dollars consenti par son partenaire américain Gilead pour se renforcer dans l'oncologie a rappelé à la cote que la commercialisation du traitement phare de biotech malinoise était toujours bloquée aux États-Unis.

Même secteur, mais sur le marché secondaire, la biotech Kiadis  a bondi de plus de 5% grâce à l’approbation par la FDA américaine d’une application d'investigation de nouveau médicament de l’Abigail Wexner Research Institute pour un essai clinique visant le Covid-19 utilisant la plateforme des cellules NK de Kiadis.

Du vert aussi pour Biocartis (+4,26%). Une vaste étude prospective sur le cancer du poumon montre que son traitement Idylla réduit le délai d'exécution des tests de mutation EGFR de plus d'une semaine, permettant des décisions de prise en charge plus rapides des patients.

Celyad Oncology  (-0,95%) s'est assuré un financement via le Nasdaq. Le groupe a conclu un contrat avec Jefferies lui permettant d'émettre de nouveaux certificats pour lever jusqu'à 25 millions de dollars sur une période de maximum 36 mois.

Enfin, Exmar , qui a présenté ses résultats vendredi après-bourse, a gagné 7,43% après avoir limité la casse au premier semestre.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés