Publicité

L'action Biotalys reste coincée sous son prix d'introduction

Au centre, Patrice Sellès, le CEO de Biotalys, lors de l'introduction en bourse du spécialiste des pesticides biologiques en juillet dernier. ©Tim Dirven

L'apport financier de la fondation Gates a donné un coup de fouet à l'action Biotalys. Elle évolue toutefois toujours bien sous son prix d'introduction.

Le financement apporté par la fondation Gates à Biotalys a fait du bien au cours de bourse de l'agritech flamande et à sa capitalisation boursière de 200 millions d'euros.

En hausse de plus de 7% ce mercredi, le titre Biotalys a terminé la séance à 6,4 euros.

Le titre Biotalys n'a jamais dépassé de façon durable son prix de souscription de 7,5 euros par action.

Pour rappel, le spécialiste des pesticides biologiques est arrivé à la Bourse de Bruxelles le 2 juillet dernier avec un prix de souscription de 7,5 euros par action. Depuis son introduction en bourse, l'action n'a jamais dépassé de façon durable le prix de souscription de 7,5 euros par action, s'offrant une pointe en séance à 7,76 euros le jour de son baptême boursier et en clôture le 19 août.

Des analystes très optimistes

Depuis son pic estival et avant l'heureuse annonce du jour, le cours de Biotalys avait fondu de 22%. Les suiveurs de l'action, au nombre de trois selon l'agence Bloomberg, sont pourtant très optimistes pour les 12 mois à venir. Leurs objectifs de cours moyen se situent à 8,75 euros, soit une prime de 34,61% par rapport aux 6,5 euros affichés en séance ce mercredi.

L'analyste de Berenberg voit même le titre atteindre les 10,50 euros à un horizon d'un an. La banque d'investissement allemande en a même fait une de ses actions chouchous. Elle justifie son choix en vantant les efforts réalisés pour réduire de moitié le coût de développement des pesticides.

Le pipeline diversifié de l'agritech est un autre argument mis en avant par Berenberg pour motiver un objectif de cours aussi élevé.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés