Publicité

L'action Kinepolis en pleine remontada

Kepler Cheuvreux est passé à l'achat sur l'action Kinepolis, vantant la bonne préparation du groupe pour la grande réouverture des salles obscures. ©REUTERS

Les marchés européens ont terminé dans le rouge, malgré un début de journée positif. À la Bourse de Bruxelles, Kinepolis a tapé dans l’œil des investisseurs.

À la clôture des marchés européens, les indices boursiers européens affichaient des replis prononcés, les questions sur l'inflation, la reprise économique et les politiques des banques centrales continuant de secouer les investisseurs.

Les grandes places européennes ont perdu entre 0,5% et 1% malgré une première partie de séance positive. Du côté de Wall Street, la tendance est également teintée de rouge à mi-séance.

Longtemps dans le vert, le Bel 20 a finalement cédé 0,43% d , malgré la bonne tenue d'Argenx , AB InBev et Galapagos . Hors Bel 20, la cote bruxelloise a pu apprécier le début en fanfare d'Azelis. Le titre du distributeur chimique s'est envolé de 7,69 pour son baptême boursier.

Un nouveau fan pour Kinepolis

Sofina a surpris la cote avec une émission obligataire, la première opération du genre pour le holding de la famille Boël. Il s'agit, plus précisément, d'obligations senior arrivant à échéance en 2028. L'opération a rapporté 700 millions d'euros, argent frais que la société utilisera pour de nouveaux investissements.

GBL , qui a doublé son rachat d'actions pour le porter à un demi-milliard d'euros, a terminé en petite baisse.

Sur le marché bruxellois des moyennes et petites capitalisations, Kinepolis bénéficie d'une note positive des analystes de Kepler Cheuvreux. Surpris par le solide redémarrage de l'exploitant de salles de cinéma, ils passent à présent à l'achat sur la valeur. L'objectif de cours est aussi revu à la hausse, grimpant de 46 à 62 euros. Son action évolue à présent autour des 54 euros, ce qui représente déjà une hausse de plus de 58% depuis le début de l'année.

Unifiedpost a réitéré ses prévisions après un premier semestre qui s'est soldé par une augmentation de 141% du chiffre d'affaires à 80,7%. Cette croissance est principalement due aux acquisitions réalisées. Le titre évolue légèrement à la hausse.

Rumeurs sur Commerzbank

Dans l'actualité européenne, le suédois Dometic bondit de 4,5% après son offre d'achat sur Igloo, un fabricant américain de glacières et autres accessoires réfrigérants pour 677 millions de dollars.

Autre valeur en vedette, Commerzbank était portée par une information du Handelsblatt selon laquelle le fonds Cerberus envisagerait de porter sa participation à 15,6%, contre environ 5% actuellement, dans la banque allemande. Ni Commerzbank ni Cerberus n'ont fait de commentaires, précise l'agence Reuters.

Dans le rouge, Euronext recule de 2,75% après le placement de 2% de son capital par BNP Paribas Fortis.

Anglo American , Rio Tinto et BHP Group sont délaissées et pèsent sur l'ensemble du secteur des matières premières, le seul à s'inscrire dans le rouge ce vendredi en Europe .

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés