L'attentisme a dominé au sein du Bel 20 (débriefing actions belges)

©BELGA

Les investisseurs sont restés prudents en Bourse de Bruxelles, faute d'informations importantes pour les principales actions belges. Le détachement du coupon d'Ageas a pesé sur le Bel 20.

Les volumes de transactions sont restés plus étroits que d'habitude en Bourse de Bruxelles ce lundi, à cause du congé observé par les intervenants des marchés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. En clôture, le Bel 20  a fini quasiment inchangé (+0,07%) après une séance très hésitante qui a vu l'indice belge changer plusieurs fois de direction.

Si le Bel 20 n'a pas pu profiter davantage de la tendance légèrement positive sur la plupart des marchés européens, c'est en grande partie à cause du recul de 4,14% d'Ageas . Le cours du groupe d'assurances a été amputé d'un coupon représentant un dividende brut de 2,20 euros. Abstraction faite de ce détachement, le titre Ageas aurait grimpé de 0,77%.

Barco  a progressé de 2,20%. La semaine dernière, le groupe d'imagerie a reçu des commentaires favorables de plusieurs courtiers. Le titre a grimpé de près de 5% au cours des deux dernières semaines et affiche désormais un gain de plus de 68% en 2019.

Umicore  s'est offert un petit rebond de 1,68% après avoir chuté de 38% au cours des cinq dernières semaines à cause de son avertissement sur résultats.

Spéculation sur AB InBev

Rebond également pour Proximus , de 1,36%, après sa chute de 2,69% de jeudi dernier, due à une note pessimiste de Citi qui jugeait que le titre manquait d'éléments susceptibles de le faire progresser, estimant le cours de l'opérateur "en ligne" avec les autres valeurs du secteur.

AB InBev  a progressé de 1,03%. Le groupe brassicole participera à une rencontre avec des investisseurs du 3 au 5 juin à Dallas et Houston. Certains investisseurs parient sur l'annonce d'informations favorable à cette occasion.

Solvay  (+1,04%) a bénéficié d'achats à bon compte après avoir chuté de près de 23% au cours des cinq dernières semaines.

A l'opposé, Galapagos  a perdu 0,80%. Le titre de la biotech a été victime de prises de bénéfice après son bond de près de 5% de la semaine dernière.

Toujours dans le secteur biotech mais hors Bel 20, Genkyotex  a chuté de 6,32%, sans raison apparente.

Enfin, Nyrstar  a fini inchangée à 0,22 euro malgré l'annonce d'une perte de 618 millions d'euros l'année dernière et d'un recul de 76% de son résultat opérationnel brut sous-jacent à 15 millions d'euros au premier trimestre.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés