L'immo très tendance, coup de blues des biotechs (Débriefing actions belges)

©BELGA

Alors qu'il avait passé pratiquement toute la séance dans le vert, le Bel 20 a effacé son avance dans la dernière heure d'échanges, plombé par la déroute des techs à Wall Street.

On pensait que le Bel 20 allait magistralement confirmer le rebond de la veille, avec l'ensemble de ses valeurs dans le vert une bonne partie de la séance. Mais à l'ouverture de Wall Street, Bruxelles, comme l'ensemble des places européennes, a fait une croix sur les gains du jour. En cause: le repli prononcé du compartiment technologique à New York. Un recul qui a alimenté les craintes d'une série noire à venir sur les marchés.

Le Bel 20 a terminé sur un repli de 0,94% à 3.327,19 points. Des 20 actions qui le composent, 5 étaient en hausse et 14 en baisse. Une seule valeur est restée inchangée.

Les valeurs immobilières ont toutefois joué les premiers rôles. WDP a signé la plus forte hausse du Bel 20 avec un gain de 0,68%. Le spécialiste de l'immo logistique a reçu un coup de pouce de Morgan Stanley qui place la valeur dans la catégorie "actions de croissance".

Aedifica a remis le couvert après la grimpette de 4% de mercredi. La SIR, qui avait publié des résultats solides la veille, a encore gagné 0,58%.

Bien orienté tout au long de la séance, Solvay était revigoré par les signaux positifs envoyés par plusieurs domaines d'activités gourmands en produits chimiques. Son action, qui a gonflé de près de 15% sur le mois écoulé, a toutefois terminé un cheveu sous l'équilibre.

Au fond de la classe, UCB et Galapagos ont perdu plus de 3%.

Hors Bel 20, les immobilières se sont également distinguées: Shurgard  (+2,93%) et Warehouses  (+4,77%) ont fait le plein de confiance.

Une autre valeur du secteur immo a particulièrement retenu l'attention de la cote: VGP . Le spécialiste de l'immobilier logisitique a rencontré un grand succès lors de son placement privé lancé la veille. L'opération lui permet de lever près de 110 millions d'euros.

Les chiffres semestriels de Biocartis (-3,19%) n'ont pas fait mouche, malgré des prévisions confirmées pour le reste de l'année.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés