L'impact du Covid-19 sur Melexis reste flou

La CEO de Melexis, Françoise Chombar, a laissé une impression de confiance, selon Kepler Cheuvreux. ©Dieter Telemans

Melexis n'observe toujours qu'un effet limité du coronavirus sur ses affaires. Pour Kepler Cheuvreux, il est trop tôt pour évaluer l'intégralité de l'impact de l'épidémie sur le groupe belge.

Melexis  maintient le cap. A l'occasion d'une rencontre avec les investisseurs organisée à Paris par Kepler Cheuvreux, le spécialiste des semi-conducteurs destinés principalement à l'industrie automobile a maintenu ses perspectives inchangées.

65 €
L'objectif de cours de Kepler pour Melexis
Kepler Cheuvreux prévoit un prix cible à douze mois de 65 euros pour le cours de bourse de l'action Melexis.

Selon Kepler, "la CEO de Melexis (Françoise Chombar, NDLR) a laissé une impression de confiance". "L'entreprise a réitéré sa position, à savoir qu'elle voit un impact limité du Covid-19, non seulement sur ses ventes mais aussi sur sa chaîne d'approvisionnement", précise Loïc De Smet, analyste chez Kepler Cheuvreux, dans une note publiée ce mercredi.

Perspectives "conservatrices"

"Nous notons qu'il est plus probablement toujours trop tôt pour voir l'intégralité de l'impact" du coronavirus sur les affaires de Melexis, ajoute-t-il. Et comme les perspectives confirmées par le groupe belge "semblent conservatrices et ne tiennent pas compte directement de l'impact du Covid-19, elles ouvrent la voie à un deuxième semestre plus faible à cause de ce dernier".

Il est probablement trop tôt pour voir l'intégralité de l'impact du coronavirus sur Melexis.
Loïc De Smet
Analyste chez Kepler Cheuvreux

Cela n'empêche pas Kepler Cheuvreux d'apprécier Melexis pour sa croissance, ses rendements élevés et sa solide mise en oeuvre de la stratégie annoncée. "Néanmoins, nous notons Melexis à 'conserver' à cause de sa valorisation, qui intègre déjà une nette reprise" de l'activité, précise le courtier. Ce dernier justifie aussi sa prudence par "la visibilité toujours limitée de l'impact complet du Covid-19 sur la chaîne d'approvisionnement automobile mondiale".

Kepler prévoit que le cours de Melexis sera de 65 euros d'ici un an.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés