La 5G de Telenet plaît aux investisseurs (Débriefing actions belges)

Le Bel 20 a fini quasiment inchangé ce lundi après avoir passé pratiquement toute la séance dans le vert. Bpost, qui a mis son CEO à la porte, n'a pas trop souffert.

La Bourse de Bruxelles avait commencé la semaine du bon pied. Comme ses voisins européens, le Bel 20 a dans un premier temps profité des perspectives optimistes sur la reprise économique pour gagner des points. Mais devant le repli des valeurs bancaires, l'indice vedette a effacé ses gains dans la dernière heure d'échanges, finissant sur un recul symbolique de 0,07% à 3.861,96 points.

Telenet  (+2,26%) a passé l'ensemble de la journée dans le haut du classement du Bel 20. L'opérateur télécoms a choisi Ericsson, Nokia et Google Cloud comme partenaires pour le déploiement de son réseau 5G. Une annonce qui a aussi porté le titre de son concurrent Proximus qui a pris 0,52%.

L'annonce d'une croissance plus forte que prévu de la production industrielle chinoise a fait les affaires d'Aperam . Le titre du producteur d'acier inoxydable a grossi de 0,85%.

Barco (+1,56% à 21,54 euros), qui vit sa dernière semaine au sein du Bel 20, avait le vent dans le dos grâce aux compliments des analystes de Berenberg. Ces derniers ont fait passer leur objectif de cours de 22 euros à 24 euros et restent toujours à l'achat sur le titre du champion flamand de l'imagerie.

ING (-0,46%) quittera également le Bel 20 à la clôture des échanges de ce vendredi. Son action a perdu du terrain ce lundi, mais elle a gagné plus de 30% depuis le début de l'année.

Cofinimmo   (+0,16%) a signé un accord d’exclusivité avec une filiale du groupe Batipart en vue de potentiellement investir dans deux portefeuilles regroupant 24 maisons de repos et de soins en Italie et en Espagne.

Hors Bel 20, tous les yeux étaient dirigés sur l'action bpost avec l'annonce dimanche soir de l'éviction de son CEO, Jean-Paul Van Avermaert. Le titre de l'opérateur postal n'a pas réagi avec démesure au renvoi du patron de bpost, lâchant 1,76% à 8,105 euros. KBC Securities a réduit son objectif de cours sur l'opérateur postal à 10 euros, contre 11 euros initialement.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés