La confiance des analystes dans Solvay reste intacte

©REUTERS

Le groupe chimique a fait le point sur l'impact du Covid-19, prévoyant une dépréciation de ses actifs d'environ 1,5 milliard d'euros. "C'est pire que prévu", s'inquiètent certains analystes qui restent malgré tout optimistes à long terme.

Séance difficile pour Solvay   ce mercredi. L'action signe l'une des plus fortes baisses au sein du Bel 20  après avoir annoncé une chute d'environ 20% de son chiffre d'affaires au cours des mois d'avril et mai. Un résultat bien en dessous des attentes de KBC Securities, qui s'attend à un impact significatif sur l'Ebitda. "Nous allons quelque peu réduire nos prévisions, notamment pour l'exercice annuel pour lequel nous prévoyons une baisse de 15% de l'Ebitda", explique l'analyste Wim Hoste ("accumuler"). Son objectif de cours passe de 100 à 90 euros.

"Malgré les mauvaises nouvelles du jour et la visibilité limitée à court terme, nous apprécions toujours Solvay pour les solides positions de leader dans l'ensemble de son portefeuille."
Wim Hoste
Analyste chez KBC Securities

Il indique que la dépréciation d'actifs d'environ 1,5 milliard d'euros est "très importante et bien pire que prévu". Même son de cloche du côté d'ING ("acheter"). "Bien que la dépréciation soit non cash, elle n'est pas d'une grande aide pour l'appréciation des investisseurs, alors que Solvay passe d'une société diversifiée à une société chimique spécialisée".

Des désinvestissements en vue

Tout n'est pas noir pour autant. "Malgré les mauvaises nouvelles du jour et la visibilité limitée à court terme, nous apprécions toujours Solvay pour les solides positions de leader dans l'ensemble de son portefeuille", souligne Wim Hoste, qui rappelle l'objectif de 410 millions d'euros d'économies d'ici 2024.

Chez Degroof Petercam ("acheter"), on note aussi l'amélioration de la génération de trésorerie sous l'impulsion de la nouvelle CEO. "À moyen terme, nous nous attendons à ce que de petits désinvestissements soient annoncés. Ceux-ci devraient être perçus positivement" par les investisseurs.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés