Publicité

La crise pétrolière, une aubaine pour Euronav (+débriefing actions belges)

La Bourse de Bruxelles a souffert de la morosité ambiante sur les marchés financiers. Parmi les rares valeurs en hausse, Euronav a profité des spéculations sur une hausse des taux de fret.

Le Bel 20 a perdu plus de 100 points ce mardi, clôturant sur un repli de 3,76% à 2.908,09 points. Seule l'action Colruyt a terminé la tête hors de l'eau, avec un gain de 0,61% à 55,76 euros.

Le titre Ageas a de son côté lâché 7,41% à 30,63 euros en raison d'une note peu optimiste d'ABN Amro. La banque néerlandaise a réduit son objectif de cours à 35 euros contre 55 euros auparavant. La recommandation reste à "conserver".

Degroof Petercam a pour sa part réduit son objectif de cours pour Aedifica (-0,99% à 90,40 euros) à 119 euros contre 126 euros précédemment. "L'acquisition de la société finlandaise Hoivatilat et une nouvelle expansion au Royaume-Uni et aux Pays-Bas ont porté le taux d'endettement d'Aedifica à 56%", souligne son analyste Herman van der Loos. La société immobilière prévoit d'y remédier avec une nouvelle augmentation de capital, la sixième depuis sa création. Degroof Petercam s'attend à ce que l'opération soit plus importante et plus précoce que prévu (en septembre au lieu de décembre).

"Avec l'épidémie de Covid-19, les prix du pétrole explorent des territoires jamais vus auparavant."
Kepler Chevreux

Hors Bel 20, Euronav a bondi de 6,95% à 10,69 euros. "Avec l'épidémie de Covid-19, les prix du pétrole explorent des territoires jamais vus auparavant. (...) L'offre excédentaire théorique de 18 millions de barils par jour au deuxième trimestre implique que le stockage sera encore nécessaire pendant un certain temps", constate Kepler Cheuvreux. Selon le broker, cela se traduira pour Euronav par des taux de fret à un niveau historiquement élevé, donnant un free cash-flow équivalent à 47% de la capitalisation boursière et un dividende à 30%. C'est pourquoi il a réitéré sa recommandation à "acheter". Son objectif de cours reste à 17 euros.

Le titre VGP a été suspendu en cours de séance. Le groupe immobilier a lancé une augmentation de capital via un placement privé avec constitution d’un livre d’ordre accéléré, avec pour objectif de lever environ 200 millions d'euros. Les fonds serviront à accroître la puissance de feu de VGP et à financer son pipe-line d’investissement.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés