La croissance de WDP pourrait être plus importante que prévu

©BELGA

Les analystes de KBC Securities ont revu leurs prévisions sur WDP, un mois après la présentation de son nouveau plan stratégique. La Roumanie pourrait devenir un important axe de croissance pour la SIR.

L'annonce de son entrée dans la composition du Bel 20 la semaine prochaine a propulsé WDP   sous les feux de la rampe. Investisseurs et analystes se demandent qui est cette société immobilière réglementée (SIR) active dans la logistique et surtout quelles sont ses perspectives pour les années à venir? "Alors que le plan de croissance 2016-2020 va sans aucun doute être rempli, probablement plus tôt que prévu, nous nous interrogeons maintenant sur la source de la croissance au-delà de ce point", expliquent Alexander Makar et Jan Opdecam, analystes de KBC Securities, dans un long rapport publié ce lundi. Ils ont donc passé au peigne fin le nouveau plan stratégique pour 2019-2023. 

→ Lire notre article: WDP lance un nouveau plan de croissance

Présenté début février en parallèle des résultats annuels de l'entreprise, il prévoit notamment un élargissement cumulé du portefeuille pour atteindre 5 milliards d'euros et une croissance cumulée du résultat EPRA (comprenez sous-jacent, NDLR) d'au moins 33% pour atteindre 8 euros par action. Des objectifs "ambitieux" qui devraient profiter d'un marché encore solide. "La demande est si intense aujourd'hui que le secteur de la logistique est passé du vilain petit canard à un magnifique cygne, en raison de l'essor du commerce électronique pendant la dernière décennie. Ce qui a permis à la société d'atteindre le firmament et d'afficher la meilleure performance parmi les SIR belges dans presque toutes les statistiques", soulignent les deux analystes.

"Le secteur de la logistique est passé du vilain petit canard à un magnifique cygne, en raison de l'essor du commerce électronique pendant la dernière décennie."
KBC Securities

Ils estiment que la structure de bilan actuelle de WDP lui permet de s'autofinancer sans avoir recours à une augmentation de capital. "Ce qui garantit une forte croissance du bénéfice par action dans les années à venir." Ils s'attendent également à ce que le rendement de son portefeuille bénéficie d'une nouvelle compression ces prochains trimestres. La SIR devrait générer des loyers moyens pour ses futurs développements, tout en maintenant une marge d’exploitation et un taux d’occupation stables.

La Roumanie, la ruée vers l'or

Selon les deux analystes, la Roumanie - qui était un pari difficile - s'est avérée être la prochaine ruée vers l'or dans le secteur logistique, l'amélioration de la demande des consommateurs alimentant une formidable croissance du commerce de détail et du commerce électronique. Le pays représentait 13% du portefeuille global de WDP fin décembre 2018. "L'année dernière, le poids du portefeuille roumain a plus que triplé, augmentant de 312 millions d'euros", indiquent-ils.

Pour mémoire, la SIR avait renforcé sa participation dans la joint-venture WDP Development RO en janvier 2018, passant de 51/49 à 80/20. De quoi permettre un gonflement du portefeuille immobilier en Roumanie à 500 millions d'euros d'ici 2020. "Plus récemment, la Banque européenne d'investissement (BEI) a signé un plan de financement de 150 millions d'euros avec WDP", rappellent également les analystes. "Cela portera le portefeuille à 545 millions d’euros (soit <20% de la valeur globale du portefeuille)."

Des objectifs rehaussés l'année prochaine?

Ils notent par contre que le bénéfice par action devrait, selon le plan présenté par WDP, croître de seulement 4,5% à partir de 2021. Ce qui est en dessous du track record affiché par la société. "Cependant, compte tenu de son approche prudente à l’égard des objectifs de croissance, nous pensons qu’au cours de la période 2020-2021, le plan de croissance existant bénéficiera d’un nouvel élan, ceteris paribus (sic)", assurent Alexander Makar et Jan Opdecam. Et même s'ils jugent les prévisions de WDP déjà "très attrayantes", ils tablent sur un bénéfice par action d'au moins 8,34 euros d'ici 2023. Autrement dit, l’entreprise est bien partie pour remplir une nouvelle fois ses objectifs long terme.

Au final, ils ont relevé leur recommandation à "accumuler" contre "conserver" auparavant, avec un objectif de cours augmenté à 140 euros. Ce qui fait de KBC Securities le broker le plus optimiste sur WDP. Les autres analystes qui suivent la valeur conseillent globalement de la conserver.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés