La hausse des taux soutient les bancaires (+ débriefing actions belges)

©Photo News

L’indice Bel 20 a fini en hausse pour la deuxième séance d’affilée, soutenu par Aperam (+4,5%) et les bancaires dans la foulée de la remontée des taux.

KBC a gagné 3,54% à 54,98 euros au lendemain d’une hausse de 2% après l’annonce de son plan de réduction des coûts. ING a gagné 3,04% à 9,03 euros. La hausse des taux soutient les valeurs bancaires. Le taux belge à 10 ans est remonté jeudi à 0,23% contre -0,34% lundi.

Les résultats publiés mercredi après la clôture ont été salués par les investisseurs. Aedifica a gagné 2,49% à 107 euros. La société immobilière réglementée a annoncé un exercice 2018-2019 clôturé fin juin qualifié de "grand cru" par son CEO Stefaan Gielens. Le bénéfice Epra, qui détermine directement le dividende distribuable, a augmenté de 24% en un an, à 72,1 millions d’euros. Le dividende a été confirmé à 2,8 euros brut. Aedifica vise un dividende de 3 euros pour son exercice 2019/2020. KBC Securities a relevé son conseil à "accumuler" contre "conserver" et son objectif de cours à 112 euros contre 94 euros. Kepler Cheuvreux vise désormais 115 euros contre 92 euros jusqu’ici, avec une recommandation d’achat.

Le promoteur immobilier Atenor (+ 3,49% à 71 euros) a annoncé une hausse de 12% de son résultat net consolidé à 5,6 millions d’euros au premier semestre de 2019.

Le groupe de services informatiques Econocom a (+ 3,43% à 2,84 euros) a publié ses résultats semestriels définitifs, et ils confirment le mouvement de reprise de la société après une année 2018 difficile. Econocom ne voit aucune raison de modifier ses prévisions annuelles et réitère sa promesse de réaliser un bénéfice opérationnel récurrent de 128 millions d’euros.

Du côté des biotechs, Biocartis a chuté de 32,1% à 6,98 euros (lire en page 24) après la révision à la baisse de ses prévisions annuelles sur la base de ses résultats semestriels. La société de diagnostics vise désormais une croissance de 30 à 35% du volume de cartouches pour l’ensemble de 2019, la moitié par rapport à la prévision précédente (+ 60 à 70%).

Asit Biotech a en revanche progressé de 2,87% à 1,22 euro après avoir confirmé le planning initial de publication des résultats de l’étude de Phase III du gp-ASIT + TM au mois de décembre 2019.

Acacia Pharma a progressé de 1,09% à 1,85 euro malgré l’annonce d’une perte opérationnelle doublée pour le premier semestre à 12,8 millions de dollars.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés