Publicité
Publicité

La peur de la "stagflation" a grippé les marchés européens

L'envolée extrême des prix du gaz, cumulée à celle du pétrole, a fait souffrir les marchés boursiers. Mais un rapport solide sur l'emploi américain a atténué la chute.