Publicité

La saison des coupons a débuté: demandez le programme!

©VINCE

C'est une saison des coupons très particulière qui débute en Bourse de Bruxelles, compte tenu des réductions, suspensions et suppressions de dividendes liées à la crise.

L'action Proximus  en nette baisse ce mercredi? Gare à l'illusion d'optique: le recul marqué du titre de l'opérateur est dû à la traditionnelle opération technique qui consiste à détacher le coupon du cours de bourse. En l'occurrence, le dividende final d'un euro par action qui sera payé vendredi aux actionnaires de Proximus, a réduit le cours du titre du groupe belge d'autant, sans quoi sa variation du jour serait en réalité bien plus faible.

Hormis quelques rares exceptions, les sociétés cotées versent la plus grande part de leurs dividendes au printemps, période où, anciennement, les actionnaires devaient détacher littéralement le coupon du manteau de leurs actions sous forme de titres en papier. A présent, tout cela est dématérialisé et passe par les comptes-titres mais la dénomination de coupon désignant le dividende (complet, intérimaire, trimestriel ou final) a subsisté.

Goût de trop peu

Cette année, la saison des coupons pourrait avoir un goût de trop peu pour certains actionnaires car plusieurs sociétés ont décidé de réduire leur dividende voire de carrément le suspendre ou le supprimer. Ainsi, en réponse à une recommandation de la Banque centrale européenne, KBC  et ING  ne rémunéreront pas leurs actionnaires au printemps mais elles réexamineront la question en octobre.

Autre exemple: Umicore  a réduit son dividende de 50%, à 0,375 euro par action. Mais comme ce montant avait déjà fait l'objet du versement d'un acompte en 2019, les actionnaires du groupe belge ne recevront rien cette saison-ci.

©Mediafin

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés