Publicité

Le Bel 20 efface ses gains de la veille (+débriefing actions belges)

La Bourse de Bruxelles a terminé la semaine sur une note négative, plombée notamment par le net repli de ses valeurs bancaires. Les investisseurs ont par ailleurs mal accueilli l'avertissement de Balta.

Le Bel 20  a totalement effacé ses gains de la veille, clôturant sur un repli de 2,48% à 2.942,98 points.

Le titre Barco a bondi de 4,94% à 144,40 euros grâce à un changement de recommandation. La banque néerlandaise Kempen a relevé son conseil à "acheter" contre "neutre" auparavant. L'objectif de cours est fixé à 190 euros, ce qui représente un potentiel de hausse de 38% par rapport au cours de clôture de jeudi soir.

ING (-6,17% à 4,60 euros) et KBC (-4,55% à 44,50 euros) ont de leur côté souffert des commentaires peu optimistes de Standard & Poor's. L'agence de notation américaine a abaissé la perspective de la note sur les deux banques à "négative". "Nous prévoyons que les bénéfices des banques, la qualité de leurs actifs et, dans certains cas, leur capitalisation s'affaibliront significativement d'ici la fin 2020 et jusqu'en 2021", annonce S&P.

Hors Bel 20, Mithra a gagné 1,14% à 22,15 euros. La biotech liégeoise a conclu un accord d’engagement de capital avec LDA Capital, un fonds spécialisé dans les sciences de la vie. Via des options de vente de nouvelles actions, Mithra pourra, sans trop diluer les actionnaires existants, lever des fonds pour un maximum de 50 millions d’euros sur trois ans au gré de ses besoins. "Cet accord de financement permet d’accroître la visibilité de manière flexible", a salué Degroof Petercam, dont la recommandation reste à "acheter".

Le fabricant de tapis Balta (-10,22% à 1,23 euro) signale qu'il pourrait ne pas être en mesure de respecter ses covenants bancaires, qui stipulent que le taux d'endettement ne peut pas dépasser 6,5 fois le résultat brut d'exploitation ajusté. Le groupe a donc entamé des négociations avec les banques. "Dans notre précédente analyse, nous nous attendions à une baisse de 18% des ventes et de 35% de l'Ebitda ajusté", rappellent les analystes d'ING. Ils préviennent cependant que ces prévisions pourraient être abaissées compte tenu de l'annonce de Balta.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés