Le Bel 20 plombé par Telenet (débriefing actions belges)

©BELGA

La Bourse de Bruxelles n'est pas parvenue à rebondir. Le Bel 20 a abandonné 0,37%, malgré de nombreuses incursions dans le vert et la majorité de ses éléments en territoire positif.

Malgré un démarrage dans la bonne direction, l'indice phare de la Bourse de Bruxelles, encore sonné par la déroute de la veille, a rapidement reculé, pour terminer sur un repli de 0,37%. Le Bel 20 s'est ainsi rapproché des 3.000 points. Une ligne symbolique qu'il n'a plus franchie depuis le 22 mai dernier.

Barco a signé la meilleure performance du jour avec un gain de 3,37%. Derrière le groupe technologique, on retrouvait la société immobilière WDP (3,14%).

Le champion du monde de la bière, AB InBev (+0,51% à 45,49 euros). Le groupe brassicole a fait état de chiffres trimestriels meilleurs qu'attendu, ce qui a poussé les analystes de la banque Degroof Petercam a relevé leur recommandation sur le titre. Ils sont à présent à l'achat avec un objectif de cours de 60 euros, contre 50 euros précédemment.

Dans le fond du classement, la biotech Galapagos est repassée sous les 100 euros en séance, un niveau que l'action n'avait plus exploré depuis le mois de mars 2019.

Telenet (-3,55%) a fini avec la lanterne rouge. L'opérateur télécom a présenté des chiffres trimestriels encourageants, agrémentés d'un geste à destination de ses actionnaires avec la proposition d'un dividende plancher de 2,75 euros. Mais le cadeau n'a pas réjoui les suiveurs de l'action qui se demandent si le groupe aura les moyens de financer ses ambitions.

Hors Bel 20, les investisseurs ont assisté à deux suspensions de cours. D'abord celle de Sioen . L'entreprise familiale spécialisée dans le textile a décidé de quitter la cote. La famille Sioen a l’intention de lancer une offre d’achat sur les actions qu'elle ne possède pas au prix de 23 euros par titre. Avant sa suspension, l'action Sioen se négociait en hausse de 2,5% à 18,3 euros.

Biocartis, alors qu'il plongeait de 20%, a aussi vu les échanges sur son titre suspendu en fin d'après-midi. Le spécialiste du diagnostic a confirmé la fin de la collaboration avec son partenaire Exact Sciences.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés