Le courant vendeur a emporté le Bel 20 (débriefing actions belges)

©BELGA

La Bourse de Bruxelles n'a pas échappé à la vague de ventes qui a déferlé sur les marchés boursiers mondiaux à cause de l'envolée des prix pétroliers. Orange Belgium a évolué contre la tendance.

Pas de miracle pour la Bourse de Bruxelles: comme les autres places financières, le marché des actions belges a subi un fort courant vendeur ce lundi. Le Bel 20  a fléchi de 0,81%. La plupart des investisseurs ont choisi d'alléger leurs portefeuilles d'actions, inquiets de l'impact de l'envolée des prix pétroliers sur la facture énergétique des entreprises. Le cours du brut a flambé à cause d'une attaque de drone sur des installations pétrolières en Arabie saoudite, ce qui a provoqué une baisse de la production d'or noir de l'équivalent de 5% de la consommation mondiale.

Parmi les victimes de cette tendance négative, on trouve aussi bien des valeurs cycliques comme Aperam  (-2,10%) que des titres défensifs tels que Colruyt  (-1,73%). Les investisseurs semblent avoir procédé à des ventes sans faire de distinctions sectorielles. Rares sont les titres qui ont échappé au marasme. Au sein du Bel 20, argenx  a pris 2,75%. Ontex  a grappillé 0,13%. Le 18 juin dernier, le fonds activiste français CIAM a pris une participation de 3,18% dans le capital du groupe belge, dont le principal actionnaire reste GBL , avec près de 20% des votes.

Telenet  a perdu 3,32%. La vente de VOO à un fonds américain fait perdre une opportunité de croissance externe au câblo-opérateur flamand, qui avait, dans le passé, manifesté son intérêt pour le télédistributeur wallon.

Ageas  a cédé 0,67%. JPMorgan a réduit son objectif de cours sur le groupe d'assurances à 52,86 euros, contre 53,52 euros auparavant. La recommandation a été maintenue à "surpondérer".

AB InBev   a reculé de 0,24%. Le groupe brassicole doit communiquer mardi sur les détails de la mise en Bourse de ses activités asiatiques. Le fonds souverain de Singapour, GIC, serait intéressé d'y investir un milliard de dollars.

Hors Bel 20, Orange Belgium  a progressé de 2,92%. KBC Securities a relevé son prix cible sur l'opérateur à 26 euros, contre 23 euros précédemment. Le conseil sur l'action du groupe télécom reste à "acheter".

Curetis  a également évolué contre la tendance. L'action de la biotech a pris 0,99%. Curetis a annoncé que sa filiale Ares Gentics avait conclu un partenariat avec une société spécialisée dans les diagnostics in vitro.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect