"Le marché est trop pessimiste sur bpost"

©Kristof Vadino

La Bourse de Bruxelles a réussi à rebondir légèrement, portée notamment par la forte hausse de bpost. RBC Capital Market a relevé sa recommandation sur la valeur à "acheter".

Démarrant la séance de ce mercredi sur une note stable (-0,05%), le Bel 20 est resté hésitant avant de tenter un nouveau rebond. L’indice phare de la Bourse de Bruxelles a clôturé sur une hausse de 0,31% à 3.326,84 points.

En tête de l’indice, bpost  a bondi de 4,54% à 7,82 euros malgré un effet sectoriel défavorable. Le titre a en fait profité des commentaires positifs de RBC Capital Markets. Le broker a relevé sa recommandation à "surperformer" contre "neutre" auparavant. "Le marché table sur une réduction d’environ 60% de son dividende, ce qui semble peu probable", estime l’analyste Ruairi Cullinane. Il pense d’ailleurs que le marché pourrait émettre des hypothèses légèrement plus positives l’année prochaine. "2019 sera difficile, mais les problèmes sont maintenant mieux compris et le pire a été intégré dans les prix." L’objectif de cours passe toutefois de 14 à 11 euros.

L’action Solvay  a grimpé de 0,92% à 89,44 euros, soutenu par un changement de recommandation. KBC Securities est passé à l’achat sur la valeur, avec un objectif de cours réduit à 120 euros. "L’amélioration de la dynamique dans la division Composites et la remontée des prix du carbonate de sodium nous incitent à croire qu’une croissance de 5% du Rebitda est possible l’année prochaine", explique l’analyste Wim Hoste.

Sur le marché élargi, Recticel  a gagné 5,43% à 6,60 euros. La société commence à désinvestir dans l’automobile. Via une transaction en deux volets, la participation de Recticel dans la coentreprise Proseat va passer de 51% à 25% (lire page 24).

Care Property Invest  a progressé de 1,78% à 20 euros. Kepler Cheuvreux a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 22 euros. Selon le broker, le profil défensif de CPI est unique: environ 55% de son portefeuille est exposé aux communes flamandes (ce qui implique aucun risque de crédit).

La société WDP  (+ 1,2% à 118,4 euros) et la BEI ont signé un nouveau plan de financement de 150 millions d’euros. Le fonds servira à financer des projets de développement de nouveaux bâtiments loués à l’avance dans les régions de convergence de l’Union européenne en Roumanie.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés