Le portefeuille immobilier d'Intervest continue de s'étoffer

©Intervest Offices

La SIR cotée à Bruxelles a fait état d'une croissance de son portefeuille immobilier de 7% au cours du troisième trimestre 2019. Intervest confirme en outre sa prévision de dividende brut pour l'exercice en cours de minimum 1,5 euro par action.

Intervest, la SIR spécialisée dans l'immobilier logistique et de bureau, a connu un troisième trimestre 2019 conforme à ses prévisions, affichant depuis le début de l'année une hausse de 7% de son portefeuille immobilier, soit 58 millions d'euros, pour atteindre au 30 septembre dernier 925 millions d'euros. Le but est toujours de franchir le cap du milliard d'euros de biens en portefeuille d'ici la fin de l'année. "Le marché de l’investissement logistique a la cote et le prix d’acquisition des sites logistiques augmente constamment", indique la SIR dans son communiqué. 

Au cours du troisième trimestre, Intervest a notamment acquis un site à Den Bosch aux Pays-Bas. Le but de cet achat à un peu plus de 2 millions d'euros est de créer une réserve de terrain pour un futur redéveloppement. Chez nous, le trimestre écoulé a été marqué par le lancement de la commercialisation d'une partie de son projet logistique dans le limbourg sur l'ancien site de Ford, le Genk Green Logistics. Un premier immeuble devrait être opérationnel en 2020. Après le développement complet échelonné sur plus années, le site comprendra largement 250.000 m² d’immobilier logistique.  

Après le léger recul de son taux d’occupation au premier semestre 2019 suite au départ anticipé du locataire Medtronic à Opglabbeek, le taux d’occupation d'Intervest se stabilise à 91% juste avant d'entamer son dernier trimestre de l'année, note encore la SIR. Pour le rayon logistique, le taux d’occupation se maintient à 93%. Le taux d’occupation du portefeuille de bureaux a légèrement augmenté et s’élève à 89% (88% au 30 juin 2019), après notamment l’extension du bail de Galapagos à Malines. 

Les revenus locatifs d’Intervest s’élèvent pour les neuf premiers mois de 2019 à 50,9 millions d'euros, en augmentation de 45% par rapport aux neuf premiers mois de 2018. La bonne tenue des revenus locatifs, combinée à l’augmentation des frais généraux et des charges immobilières, résulte en une hausse de 14,2 millions d'euros du résultat d’exploitation pour les neuf premiers mois de 2019, qui s’élève à 42,8 millions d'euros. Sans l'indemnité de rupture reçue de Medtronic, le résultat d’exploitation avant résultat sur portefeuille s’élève à 38 millions d'euros, soit une augmentation de 33% sur un an. 

Pour l'ensemble de son exercice 2019, Intervest s’attend à une croissance de son résultat opérationnel d’au moins 3%. La société immobilière réglementée anticipe ainsi un dividende brut pour l'année 2019 de minimum 1,50 euro par action, soit un rendement brut du dividende de 5,7% sur base du cours de clôture de l’action au 30 septembre 2019. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n