Le potentiel de hausse du Bel 20 dépasse 12%

©BELGA

Grâce à une légère progression des objectifs de cours moyens fixés par les analystes financiers, conjuguée à une stabilité des cours, le potentiel de hausse du Bel 20 a augmenté. Ontex et Umicore ont été lourdement pénalisés, tandis que Barco a surpris favorablement.

Sur le mois écoulé, les cours des composantes du Bel 20  sont restés en moyenne stables (-0,2%), avec toutefois des différences très importantes entre les bonnes performances de Barco  (+10%), Galapagos   (+7%) ou WDP  (+7%) et les corrections encaissées par Ontex  (-14%) ou Umicore  (-12%).

De leur côté, les objectifs moyens ont légèrement progressé (+0,2%) avec également des écarts très significatifs entre les sociétés qui affichent une trajectoire de croissance comme Barco  (+13%) ou WDP  (+5%) ; et celles dont les résultats ont déçu, comme Ontex  (-9%) ou Umicore  (-6%).

En conséquence, le potentiel moyen a eu tendance à légèrement augmenter depuis la mi-mai, et dépasse désormais les 12%. Aperam , Umicore  et ING  affichent les décotes les plus importantes, tandis que Colruyt reste fortement surévalué.

Gagnants et perdants

Umicore  a subi une volée de dégradations durant le mois écoulé, avec une baisse d’avis chez ABN Amro et de nombreuses révisions sur les objectifs (Deutsche Bank, Morgan Stanley, Barclays, Credit Suisse). Suite à l’alerte sur les résultats 2019, les analystes se montrent de plus en plus sceptiques quant à l’évolution future des marges sur le marché des cathodes électriques dans un contexte chinois de plus en plus concurrentiel.

AB InBev  a connu un mois plus calme, avec des révisions qui ont été généralement orientées à la hausse, que ce soit au niveau des ratings (Argus) ou des objectifs de cours (Berenberg, UBS, SocGen). Plusieurs analystes soulignent que la fin d’un accord d’exclusivité pour Heineken sur le marché mexicain pourrait ouvrir la voie à une augmentation de la part de marché dans ce pays durant les prochaines années.

Barco  a vu les analystes relever significativement leurs objectifs, Kempen, Berenberg et ING remontant en moyenne leur objectif de 35 euros durant le mois écoulé. Ces révisions se justifient par la forte progression attendue de la marge opérationnelle accompagnée d’une croissance organique qui devrait tourner entre 5 et 10% pour les prochains exercices.

Ontex  a subi de nombreuses révisions négatives de ses objectifs de cours (ING, Morgan Stanley, Liberum, etc.) suite à l’annonce de perspectives dégradées pour l’exercice en cours. Les analystes soulignent que le groupe s’est engagé dans un programme visant à réduire les coûts, mais que l’évolution du chiffre d’affaires devrait rester décevante durant les prochains trimestres.

Proximus  a subi deux révisions négatives sur le mois écoulé, chez Citigroup et Morgan Stanley. Chez ce dernier courtier, l’analyste souligne que l’arrivée d’un quatrième opérateur mobile n’est toujours pas exclue et que l’ouverture du capital de VOO pourrait entraîner une concurrence accrue sur certains segments du marché.  Chez Citigroup, l’analyste souligne un manque de catalyseurs favorables pour les prochains mois.

Autres avis notables

Argenx  a reçu un premier avis favorable de Kepler Cheuvreux, en raison des perspectives positives pour le principal remède en développement dans le traitement de diverses maladies orphelines.

Bpost  a été descendu en position vendeuse chez Goldman Sachs, en raison de la forte exposition du résultat au courrier postal tandis que la taille dans les colis n’est pas encore assez importante.

Colruyt  a également été descendu à la vente chez Goldman Sachs, l’analyste se montrant pessimiste quant à l’évolution des marges durant les 12 prochains mois.

ING  a été relevé en position surpondérée chez JP Morgan, la correction enregistrée par le titre ayant fait grimper le rendement vers 7%.

Solvay  a été remonté à l’achat chez UBS, l’analyste estimant la valeur trop fortement décotée alors que le groupe pourrait, selon lui, être en mesure de surprendre favorablement durant les prochaines années.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés