Le potentiel du Bel 20 reste au-dessus de 7%

©BELGA

Malgré une actualité plutôt faible, les analystes restent confiants pour les grandes sociétés cotées à Bruxelles. Telenet et UCB affichent des potentiels haussiers supérieurs à 30%.

Le mois écoulé a été relativement pauvre en nouvelles d’entreprises, dans l’attente de la période de publication des résultats pour le premier trimestre. Les cours des différentes composantes de l’indice Bel 20 se sont appréciés de 2,9%, avec une très large majorité de valeurs en progression (16) tandis que les reculs ont été limités à une petite poignée de valeurs (argenx, Galapagos, Colruyt et Solvay). Aperam (+20%) affiche la plus grosse hausse mensuelle, suivi de Sofina (+9%) et Melexis (+8%).

Dans le même temps, les objectifs se sont appréciés de 1,6%, avec des ampleurs qui ont été beaucoup plus importantes pour les valeurs en hausse: GBL (+10%), Melexis (+6%), WDP (+5%) et Aperam (+5%) ont affiché les progressions les plus importantes. Le potentiel moyen de l’indice s’établit à 7% après l’incorporation d’Elia et Melexis dans les composantes de l’indice. UCB continue d’afficher le potentiel le plus important, avec une décote qui approche désormais 35% par rapport à l’objectif moyen.

+1,6%
Entre mi-mars et mi-avril, les objectifs de cours sur les valeurs belges se sont appréciés de 1,6% en moyenne.

Gagnants et perdants

Aperam a été particulièrement entouré depuis la mi-mars, avec des objectifs relevés significativement par de nombreux courtiers comme Credit Suisse, Morgan Stanley, Kepler Cheuvreux, ING ou Deutsche Bank. De son côté, Degroof Petercam est passé à l’achat sur le producteur d’acier inoxydable suite à la publication des résultats pour le quatrième trimestre 2020. Les analystes soulignent généralement que le cours restera soutenu en raison de la relative faiblesse des importations en provenance d’Asie, tandis que les flux de trésorerie permettront d’augmenter sensiblement les versements en faveur des actionnaires (dividendes, rachats d’actions).

Selon les analystes, le cours d'Aperam restera soutenu en raison de la relative faiblesse des importations en provenance d’Asie, tandis que les flux de trésorerie permettront d’augmenter sensiblement les versements en faveur des actionnaires

GBL a également été entouré par les analystes belges, avec une hausse de recommandation vers l’achat chez Kepler Cheuvreux, tandis que KBC Securities, ING et Degroof Petercam se sont contentés de remonter leur objectif de cours. Ces révisions ont fait suite à la forte progression de la valeur intrinsèque durant le second semestre 2020, avec une décote qui a augmenté au-dessus de sa moyenne historique sur 10 ans.

KBC a été descendu en position neutre chez Société Générale, l’analyste estimant que la perspective d’un redressement économique en Europe devrait constituer un terreau moins favorable pour la performance boursière du groupe. Il souligne également que le dividende pourrait rester décevant, ce qui pèsera sur la marge de progression du titre. Dans le même temps, d’autres gestionnaires ont relevé leur objectif de cours sur le groupe bancaire.

UCB  a vu sa recommandation reprise à "conserver" chez Bank of America. L’analyste reste prudent sur le groupe pharmaceutique, en raison d’une dépendance qui devient de plus en plus forte par rapport aux molécules en développement dans le pipeline, et notamment sur le Bimekizumab (psoriasis). Dans le même temps, le groupe devrait faire face à des expirations de brevets durant les prochaines années.

Autres avis

Ageas a vu son objectif relevé chez Credit Suisse, l’analyste s’attendant à une évolution favorable des coûts opérationnels avec des fonds propres qui resteront sous pression.

Sofina a été fortement relevé chez KBC Securities, en raison d’une évolution favorable pour la valorisation des participations technologiques en portefeuille. WDP a reçu un premier avis à l’achat de Bank of America, avec une dynamique de croissance qui devrait se poursuivre dans le secteur de la logistique dans la foulée du commerce en ligne.

Le résumé

  • Depuis la mi-mars, les cours des différentes composantes de l’indice Bel 20 se sont appréciés de 2,9%, avec une très large majorité de valeurs en progression (16).
  • UCB continue d’afficher le potentiel le plus important, avec une décote qui approche désormais 35% par rapport à l’objectif moyen.
  • Aperam a été particulièrement entouré, avec des objectifs relevés significativement par de nombreux courtiers comme Credit Suisse, Morgan Stanley, Kepler Cheuvreux, ING ou Deutsche Bank.
  • WDP a reçu un premier avis à l’achat de Bank of America, avec une dynamique de croissance qui devrait se poursuivre dans le secteur de la logistique dans la foulée du commerce en ligne.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés