Le rendement du dividende des SIR va-t-il tenir?

©BELGA

Plusieurs sociétés immobilières réglementées présentent leurs résultats cette semaine. Leurs activités sont-elles en ligne avec le rendement brut de plus de 6% de leur dividende?

Les bulletins trimestriels de WDP , Wereldhave Vastned et Xior retiendront l'attention des investisseurs à la Bourse de Bruxelles cette semaine.

La situation est sensiblement différente pour chacune de ces quatre sociétés immobilières réglementées (SIR). Si le champion de l'immobilier logistique WDP et le loueur de kots pour étudiants Xior s'en sortent bien, voire très bien jusqu'ici, l'année 2020 est cauchemardesque pour les spécialistes de l'immobilier commercial. Wereldhave a perdu 60% de sa valeur en bourse depuis le début de l'année et Vastned a maigri de près de 15%.

Le fossé est grand entre d'un côté WDP et ses espaces très demandés avec le boom de l'e-commerce et de l'autre Wereldhave et ses enseignes locataires au bord de l’asphyxie.

Rendement du dividende de 6,2%

Le bilan de santé des SIR focalisées sur l'immobilier commercial inclut-il déjà les mauvaises nouvelles sanitaires du dernier trimestre?

"Par rapport au rendement brut actuel des obligations belges à 10 ans, la différence s’élève à un niveau énorme de 6,5%."
Frank Vranken
Stratégiste en chef - Puilaetco Dewaay

Frank Vranken nous invite à "surveiller le taux d’occupation et l’évolution des revenus locatifs des SIR" dans le rapports trimestriels publiés cette semaine.

Le stratégiste de la banque Puilaetco insiste aussi sur le rendement du dividende des SIR. "Si on calcule le rendement moyen du dividende brut de toutes les SIR belges, on arrive à un résultat proche de 6,2%", chiffre Frank Vranken en précisant que "par rapport au rendement brut actuel des obligations belges à 10 ans, la différence s’élève à un niveau énorme de 6,5%."

L'économiste pousse le raisonnement un peu plus loin dans sa note matinale en comparant le rendement brut de 6,2% des SIR aux obligations des sociétés. "B ou CCC pourrait être la note de crédit pour toutes les obligations offrant de tels niveaux de rendement", estime Frank Vranken. Or en moyenne, les notes de crédit pour les SIR belges tournent autour de BBB, soit quelques crans plus haut que B.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés