Les 5 actions immobilières favorites de KBC Securities

Un site VGP à Prague. ©VGP

Dans le cadre de sa conférence annuelle sur l'immobilier, KBC Securities a passé au scanner les 17 valeurs du secteur cotées à Bruxelles. Voici les 5 actions qui, à ses yeux, sortent du lot.

Un mois et demi après ING, c’est au tour de KBC Securities de livrer, dans le cadre de sa conférence annuelle sur l’immobilier, ses actions belges favorites actives dans ce secteur.

Après avoir passé au tamis les 17 valeurs qui composent ce segment sur Euronext Bruxelles au fil des 130 pages de son étude, le broker a sélectionné cinq noms.

Evoluant dans l’ombre des gros titres de l’actualité boursière, l’immobilier papier, mine de rien, se porte comme un charme. Et plus particulièrement les SIR (sociétés immobilières réglementées) qui ont affiché l’an dernier un "return" moyen total de 8,7%.

VGP, favori des favoris

Les meilleurs élèves de la classe furent Montea et WDP, des sociétés actives dans la logistique avec des "returns" respectifs de 40% et 29%.

Pour l’année en cours, les analystes de KBC Securities tablent sur une performance supérieure à celle de 2018 avec un "return" global de 11,5% soutenu par la forte hausse attendue du dividende par action d’Aedifca et de Retail Estates.

Le choix du broker s’est porté sur les sociétés qui affichent un dynamisme attractif en matière de bénéfice et de dividende soutenu par une croissance de la valeur d’actif net sous-jacent, une grande visibilité sur les résultats et des bilans sains. Les élus sont :

WDP ("accumuler "; 140 euros) qui a rejoint le Bel 20 en début de semaine est bien positionné pour bénéficier de la croissance aux Pays-Bas et en Roumanie. La structure de capital bien équilibrée, l’allocation disciplinée de capital et l’excellence opérationnelle donnent une visibilité confortable soulignent les analystes.

Montea ("conserver" ; 67 euros) a dépassé ses propres attentes en termes de portefeuille et de croissance des bénéfices. Au début 2018, la SIR tablait une progression de 5% du bénéfice par action et un portefeuille supérieur à 800 millions d’euros. Au final, la croissance bénéficiaire fut de 14% et celle du portefeuille de 30% à 912 millions d’euros.

• Le favori parmi les favoris, c’est VGP ("acheter" ; 81 euros) , un groupe focalisé sur l’immobilier logistique à travers l’Europe qui travaille main dans la main avec Allianz RE. Certes, reconnaît le broker, le rendement s’élève à 3,2% et le taux de distribution des bénéfices n’est que de 30% soit bien en dessous des 80% des SIR. Ce qui fait de VGP "un joyau caché" dans le segment logistique est la croissance du bénéfice par action sous-jacent et la capacité à recycler du capital via sa coentreprise avec Allianz RE.

Aedifica ("acheter"; 94 euros)  a les faveurs de KBC en raison de sa belle capacité à croître grâce à un mélange de développements internes et de fusions et acquisitions. "La visibilité est excellente tandis que la vente des appartements transforme la société dans en un 'pure player' disposant de fondamentaux solides dans un marché (immobilier des soins de santé, NDLR) moins cyclique."

• Concentré sur les kots étudiants, Xior ("conserver", 38 euros) se diversifie en dehors de ses deux marchés de référence, la Belgique et les Pays-Bas. La SIR vise désormais l’Espagne et le Portugal. La croissance ne devrait pas s’arrêter de sitôt en raison d’une demande croissante qui dépasse l’offre. Les analystes s’interrogent toutefois sur le cours actuel de l’action (leur objectif est inférieur au cours) et sur le prix de ce segment immobilier.

Notons, pour finir, que Xior, WDP et Aedifica figurent également dans la sélection d’ING complétée par la valeur néerlandaise NSI.

Publicité
Publicité

Echo Connect