Les 5 actions préférées de Wim Lewi

Wim Lewi. ©Dries Luyten

Wim Lewi est expert chez Valuescan.be. Ses cinq actions préférées sont: Volkswagen, PostNL, Retail Estates, EVS et l'ETF Ultrashort Nasdaq 100.

1) Volkswagen

Volkswagen a tourné la page du "dieselgate" et joue à fond la carte des voitures électriques. La stratégie est partie du segment premium, avec la Porsche Taycan et l’Audi e-tron. En Europe, le groupe a détrôné les Tesla model S et model X. Dans le segment intermédiaire, l’ID.3 et l’ID.4 doivent aujourd’hui affronter la toute puissante Tesla model 3, les voitures hybrides et les concurrents chinois. Le marché leur donne peu de chance de réussite. Le facteur de succès critique des voitures électriques reste la performance de la batterie. VW a là aussi un fer au feu avec sa participation dans QuantumScape.

2) PostNL

Lors de la correction provoquée par la crise du coronavirus en mars dernier, le cours de PostNL est retombé à 0,90 euro et s’est récemment repris pour atteindre 2,80 euros grâce au succès du commerce en ligne. Pour être rentable, la chaîne logistique doit avoir une échelle suffisante et le dernier maillon de cette chaîne, à savoir la distribution chez le client, continue à jouer un rôle capital. Cela fait des années que l’entreprise est mal gérée et l’histoire devrait tôt ou tard se terminer par son rachat par un acteur européen. L’offre de bpost à 5,75 euros par action remonte déjà à 2016. Les flux de trésorerie se sont améliorés et les chasseurs de dividendes devraient bientôt retrouver le chemin vers l’action. Le rachat de Sandd a coûté un pont, mais a éliminé une féroce concurrence sur les prix.

3) Retail Estates

Ce choix de Retail Estates peut sembler contradictoire par rapport à l’argumentation en faveur de PostNL, mais les magasins de banlieue représentent un segment spécifique – qui semble mieux protégé – dans le secteur du Retail. Tant que nous continuerons à rouler en voiture, nous apprécierons la facilité d’accès qu’offrent les chaînes de magasins équipés de grands parkings. Ces magasins bénéficient de loyers moins élevés par mètre carré en comparaison avec les magasins des centres-villes et des centres commerciaux. Ils peuvent survivre et s’adapter au "modèle omnicanal". Même s’il faut s’attendre à la disparition de plusieurs chaînes mal en point et à la baisse temporaire des loyers, le rendement reste très intéressant dans l’environnement de taux bas actuel.

4) EVS

EVS est le leader du marché de niche des serveurs de production pour les événements sportifs diffusés en direct. Ces serveurs souffrent de l’annulation d'événements majeurs. 2021 devrait être une année olympique. La montée en puissance de la télévision par internet perturbe la santé financière des chaînes de télévision traditionnelles, ce qui a pesé sur le chiffre d’affaires de ces dernières années. Les retransmissions sportives en direct ainsi que l’e-sport trouvent progressivement leur chemin vers les nouveaux médias, ce qui conduit à une nouvelle vague d’investissements. Evertz, le concurrent d’EVS, a récemment acquis une participation dans le groupe liégeois. EVS affiche un bilan en bonne santé et représente une cible pour des acquéreurs potentiels.

5) ETF Ultrashort Nasdaq 100

Je conserve la position short sur le Nasdaq. La crise de la Covid-19 a consacré les actions du Nasdaq comme stars de la bourse. Les taux bas et les traders "Robinhood" font gonfler la bulle des valorisations comme si la situation devait durer éternellement. La technologie est devenue un produit de base comme l’eau et l’électricité, qui sont régulées par la société. De plus, la plupart de ces entreprises contribuent très peu au marché de l’emploi dans son ensemble et paient peu d’impôts. La concurrence entre les géants augmente également: Apple va construire des voitures électriques, Facebook se lance dans l’e-commerce, Google fabrique des smartphones, etc.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés