Les banques malmenées, les biotechs en forme (Débriefing actions belges)

©AFP

Les valeurs bancaires ont souffert de l’annonce d’une procédure judiciaire de l’Europe contre l’Italie. Sequana Medical profite d’une note de KBC Securities.

La Bourse de Bruxelles a connu une séance hésitante. Le Bel 20 a terminé sur une baisse de 0,11% à 3454,50 points.

Les valeurs bancaires de l’indice ont pesé sur la tendance, plombées comme le reste du secteur en Europe par les banques italiennes, pénalisées par l’annonce de l’ouverture d’une procédure judiciaire contre l’Italie par la Commission européenne. Celle-ci reproche au pays de ne pas respecter les règles budgétaires de l'Union en raison de l'augmentation de sa dette publique. KBC a perdu 0,73% et ING 0,92%.

Parmi les autres reculs au sein du Bel 20, on retrouve aussi Telenet (-1,11%), et les valeurs cycliques. Aperam a lâché 1,68% et Umicore 0,62%. Argenx (-2,63%) est lanterne rouge.

Proximus est en tête des hausses (+1,62%), suivi par WDP (+1,58%) et Cofinimmo (+1,06%).

Sur le marché élargi, le sous-traitant du secteur IT Connect a pris 10,71%. IPTE, le véhicule d'investissement de Huub Baren lance son offre sur Connect. Les actionnaires recevront 1,60 euro par action. La période d'acceptation court jusqu'au 14 août.

Quelques biotechs se sont distinguées. Asit Biotech a avancé de 5,69%, Genkyotex de 10,17% et Acacia Pharma de 4,53%.

Une autre biotech, Sequana Medical, a bénéficié du relèvement de son objectif de cours par KBC Securities,  à 13,5 euros contre 10 euros avant. La recommandation reste à "acheter". Le titre a pris 4,67%.

Elia a progressé de 2,56%. Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité en Belgique a lancé une augmentation de capital au prix d’émission de 57 euros par action, afin de financer le projet Nemo Link et de soutenir ses activités régulées en Belgique.

La Gimv est restée inchangée en Bourse. KBC Securities a confirmé sa recommandation d'achat sur le titre, après l'annonce par la société flamande d'investissement de la vente de sa participation dans l'entreprise de bus Hansea à DWS. L'objectif de cours est maintenu à 53 euros.

Au rayon des baisses, Hamon signe le plus fort recul du jour, avec un repli de 5,03%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés