Les biotechs aux deux extrémités du Bel 20 (Débriefing actions belges)

©BELGA

Les biotechs du Bel 20 ont vécu une séance diamétralement opposée avec du vert pour Galapagos et du rouge pour argenx. L'indice de référence a perdu 0,63%.

Curieuse séance pour argenx . La biotech a présenté ses résultats annuels, des chiffres ne contenant pas de réelles surprises avec des dépenses opérationnelles qui ont presque doublé passant de 262,2 millions à 474,8 millions d’euros et une position en cash de 1,63 milliard d’euros fin 2020. La cote a toutefois réagi négativement au bulletin d'argenx. L'action a décliné de 5,95%. Selon les suiveurs de l'action, c'est le départ à la retraite du CFO de la biotech gantoise qui a mis le titre sous pression ce jeudi.

L'autre biotech de l'indice bruxellois a connu une séance plus joyeuse. Galapagos a signé la plus forte hausse du jour, grimpant de 3,90% à 71,38 euros. L'entreprise basée à Maline a publié avant l'ouverture des marchés des résultats intermédiaires positifs de deux études, Manta et Manta-Ray, testant l’effet du filgotinib sur les paramètres du sperme chez des patients atteints de maladie inflammatoire de l’intestin et de rhumatismes.

Le rebond des valeurs bancaires a tourné court. Dans le haut du Bel 20 la veille, ING (+0,02%) et KBC (-1,21%) ont fait les frais de la morosité ambiante.

Également dans le rouge, Cofinimmo , qui a levé 180 millions d’euros en accordant une décote de 4,3%, a abandonné 2,69%. 

Dans le dur, le producteur d'acier inoxydable Aperam (-2,28%) a souffert de la baisse marquée du prix des matières premières.

À la cloche, l'indice aux 20 valeurs a lâché 0,63% pour redescendre sous à 3.807,87 points.

Hors Bel 20, EVS (+7,23%) avait la tête des bons jours. Le champion liégeois du traitement vidéo a tapé dans l’œil des analystes de KBC Securities qui ont intégré la valeur dans leur liste d'actions chouchous. Ils estiment que le titre EVS a un potentiel de hausse de plus de 40%, car l'entreprise semble bien préparée pour la reprise.

Elia (+2,25%) a aussi intégrer la "short list" de KBC au même titre que Melexis (-4,43%). Ces deux valeurs sont d'ailleurs régulièrement citées comme les plus sérieux prétendants à une intégration au sein du Bel 20.

Bekaert  (-1,29% à 32,08 euros) n'a pas profité du coup de pouce de Degroof Petercam qui voit l'action du spécialiste du fil d'acier titre atteindre les 42 euros dans les 12 mois contre un objectif de cours fixé précédemment à 38 euros. La recommandation reste à "acheter".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés