Les biotechs font tourner la tête du Bel 20 (Débriefing actions belges)

© Lieven Van Assche

Argenx qui rit et Galapagos qui pleure: la Bourse de Bruxelles a assisté à un changement de leadership dans le chef des biotechs de la cote.

Le Bel 20 a abandonné ce mercredi 0,52% avec six de ses éléments dans le rouge. À l'inverse de ses voisines européennes, la Bourse de Bruxelles n'a donc pas réussi à reprendre sa marche en avant.

La faute à Galapagos, victime d'une sévère correction ce mercredi. La biotech a reçu un message des autorités sanitaires américaines lui intimant de fournir des données supplémentaires concernant le produit phare de Galapagos. De quoi faire fondre le cours de bourse de l'entreprise malinoise. Son action a lâché 24,35% pour retomber à son niveau de juin 2019.

Au plus fort de la chute de Galapagos, une surprise de taille venait réconforter le marché bruxellois et donner un coup de fouet à l'action argenx. La biotech a soudainement bondi de 3% après l'annonce du rachat de son concurrent Momenta par le laboratoire américain Johnson & Johnson pour 6,5 milliards de dollars.

Argenx a alors profité des déboires de Galapagos pour lui chiper le titre de première biotech de l'indice de référence à Bruxelles avec une capitalisation boursière flirtant avec les 10 milliards d'euros contre 8 milliards à présent pour le perdant du jour. Le titre argenx a finalement terminé la séance inchangé.

Proximus (+2,34%), KBC (+2,24%) et AB InBev (+2,18%) ont signé les plus fortes hausses du jour. Le groupe brassicole a vu Morgan Stanley relever son objectif de cours à 42 euros contre 39 euros avant. La recommandation reste toutefois inchangée à "neutre".

ING (+0,77%) a bénéficié du relèvement de son objectif de cours par les analystes de Research.

Hors Bel 20, Bois Sauvage et Deceuninck se sont distinguées avec des progressions respectives de 2,11% et 4,76%.

Mithra, qui a procédé au lancement commercial de son anneau vaginal contraceptif Myring aux Pays-Bas, a reculé de 4,64%.

Euronav (-3,04%) a également navigué dans le brouillard. WorldQuant a déclaré détenir, à la date du 13 août, une position vendeuse sur la valeur représentant 0,59% du capital de l'armateur.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés