Les cycliques recherchées (débriefing actions belges)

©BELGA

Les valeurs sensibles à la conjoncture ont tiré le Bel 20, dans un contexte marqué par un retour de l'appétit pour le risque. Le secteur biotech a été animé. Les valeurs défensives ont battu en retraite.

La Bourse de Bruxelles a bénéficié d'un regain d'appétit pour le risque. Ce mardi, le Bel 20  a gagné 0,75% en clôture, les investisseurs pariant sur un contexte commercial mondial plus favorable à la faveur d'une poursuite des discussions entre les Etats-Unis et la Chine sur leurs échanges économiques.

Au cours des derniers mois, la moindre mauvaise nouvelle au sujet du conflit commercial qui oppose les deux premières puissances économiques mondiales avait pesé sur les actions des groupes belges sensibles à la conjoncture, compte tenu notamment de leur exposition à la Chine. Toute bonne nouvelle sur ce front est susceptible de provoquer un rebond des cours de ces sociétés.

C'est ce qui s'est produit ce mardi après les déclarations, lundi soir, du secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, sur l'attente d'un contact téléphonique avec Pékin cette semaine. Le regain d'appétit pour le risque a bénéficié aux actions Umicore  (+1,81%) et Solvay  (+1,47%), entre autres.

La recherche de valeurs cycliques a également profité à Aperam , qui a grimpé de 3,29%, dans un secteur de l'acier qui s'était déjà distingué la veille. Par ailleurs, les prix du minerai de fer sont orientés à la hausse à cause d'une offre toujours sous pression sur ce marché.

L'attrait accru pour les titres les plus sensibles à la conjoncture a conduit les investisseurs à délaisser les valeurs les plus défensives. Colruyt  (-1,64%), Cofinimmo  (-0,68%) ou encore Proximus  (-0,20%) en ont fait les frais.

Hors de l'indice vedette du marché belge, le secteur biotech a animé la séance. Fagron  a baissé de 2,26%. ABN Amro a réduit son objectif de cours sur la société à 17,50 euros, contre 18 euros auparavant. La recommandation de la banque néerlandaise reste à "acheter".

Mithra  a bondi de 7,01%. La biotech liégeoise a annoncé deux nominations dans son équipe de direction, dont un nouveau directeur scientifique, le Dr Graham Dixon. L'administrateur délégué, François Fornieri, signale par ailleurs que pour ses produits Donesta et PeriNesta, Mithra est "en avance sur le planning et déjà prêt à commencer les études de phase III, en fonction de l'approbation des agences".

Oxurion  s'est envolé de 12,26%, sans raison apparente.

Publicité
Publicité

Echo Connect