Les investisseurs saluent le nouvel accord de Mithra (+débriefing actions belges)

Après avoir ouvert sur une hausse de 0,95%, le Bel 20 a amplifié son rebond malgré le repli de ses valeurs financières.

La Bourse de Bruxelles continue son ascension, flirtant désormais avec les 3.300 points. Les valeurs télécoms ont soutenu le Bel 20, tandis que Mithra a signé la plus forte hausse de la séance.

Après avoir ouvert sur une hausse de 0,95%, le Bel 20 a amplifié son rebond malgré le repli de ses valeurs financières. L'indice phare de la Bourse de Bruxelles a clôturé sur une progression de 1,48% à 3.281,90 points. KBC a terminé lanterne rouge (-2,68% à 50,10 euros).

La biotech argenx (+3,11% à 195,90 euros) a levé 750 millions de dollars (soit 682,4 millions d’euros) via une augmentation de capital réservée à des investisseurs institutionnels. Quelque 2,58 millions de certificats ADS ont été vendus au prix unitaire de 205 dollars, ainsi que 1,07 million d'actions au prix unitaire de 186,52 euros.

Proximus a grimpé de 5,06% à 19,29 euros et Telenet de 3,98% à 37,10 euros, tandis qu'Orange Belgium a perdu 2,12% à 14,80 euros. L’IBPT, le régulateur du marché des télécoms, a confirmé ce mercredi la mise en place dès le premier juillet prochain de nouveaux tarifs de gros, ces montants payés par les opérateurs sans infrastructure à VOO, BruTélé et Telenet pour exploiter leurs réseaux. Globalement, ces nouveaux tarifs seront revus à la baisse, du moins pour cette année.

Hors Bel 20, Mithra a bondi de 10,44% à 22,75 euros après avoir annoncé un accord avec Mayne Pharma pour la commercialisation de l’Estelle en Australie. La biotech belge pourra recevoir des droits de licence et d’étapes pouvant atteindre 3,5 millions d’euros. "Le contraceptif oral de Mithra fait actuellement l'objet d'un examen réglementaire dans toutes les principales régions commerciales", indiquent les analystes de KBC Securities. "En tant que tel, 2020 peut être considérée comme une année de transition au cours de laquelle Mithra va se focaliser sur le commercial."

D'Ieteren (+2,50% à 53,20 euros) a enregistré une baisse de 4,3% de ses ventes au premier trimestre. Le groupe de distribution automobile se montre toutefois confiant pour le reste de l'année: il signale que ses activités reprennent progressivement et que les ventes de Belron s’améliorent peu à peu chaque semaine depuis la mi-avril.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés