Publicité

Les nouveaux investisseurs belges toujours plus nombreux

Les investisseurs belges ont marqué peu d'intérêt pour des valeurs populaires comme GameStop. ©REUTERS

Selon une étude de la FSMA, le nombre de nouveaux investisseurs belges reste plus élevé qu'avant la pandémie. Au premier trimestre, 26.000 supplémentaires ont été enregistrés.

La bourse continue d'attirer les investisseurs belges. La FSMA, régulateur belge des marchés financiers, a constaté dans une étude que 26.000 nouveaux investisseurs ont été enregistrés au premier trimestre. Le nombre est resté supérieur à celui avant la pandémie de Covid-19, où au premier trimestre de 2020, près de 15.000 nouveaux investisseurs avaient été comptabilisés par l'institution.

45.000
nouveaux investisseurs
La FSMA avait observé au deuxième trimestre 2020 qu'un nombre important de nouveaux investisseurs avaient trouvé le chemin de la bourse.

Toutefois, les trois premiers de l'année n'ont pas connu autant de nouveaux investisseurs qu'au deuxième trimestre de 2020, où 45.000 particuliers avaient trouvé le chemin de la bourse selon la FSMA. Celle-ci remarque cependant que par rapport au premier trimestre 2019, le nombre de nouveaux investisseurs s'avère deux fois plus important.

Le régulateur a également constaté que le marché est moins concerné par de gros volumes de transactions. Car depuis le deuxième confinement en novembre 2020, les volumes de transactions des particuliers sont descendus à 0,4 milliard d'euros alors que lors du premier confinement, ceux-ci s'élevaient à 3,4 milliards d'euros. La période avait été caractérisée par des forts volumes d'achats de titres, alors qu'en novembre 2020, la FSMA a noté des volumes de ventes.

10% des adultes en bourse

"10% des adultes belges ont effectués des transactions pas seulement dans les actions du Bel20."
Jean-Paul Servais
Président de la FSMA

Au total, avec la progression des nouveaux investisseurs, la FSMA a répertorié 830.000 particuliers qui ont investi dans tous les instruments financiers confondus. "10% des adultes belges ont effectués des transactions pas seulement dans les actions du Bel20. 550.000 particuliers ont réalisé des transactions sur actions" précise Jean-Paul Servais, président de la FSMA. "Si on prend une médiane, le particulier belge investit dans trois instruments financiers", ajoute-t-il.

"Les actions belges constituent la grande partie des actions du particulier, en raison de l'effet de proximité. Il investit aussi dans des actions allemandes, hollandaises et françaises."
Jean-Paul Servais
Président de la FSMA

Pour les actions du Bel 20, la FSMA a relevé 330.000 investisseurs belges. "Les actions belges constituent la grande partie des actions du particulier, en raison de l'effet de proximité. Il investit aussi dans des actions allemandes, hollandaises et françaises", indique Jean-Paul Servais.

La FSMA observe que sur les 333.000 particuliers qui ont investi dans les actions du Bel 20, 80% ont aussi investi dans d'autres instruments financiers. "63% des investisseurs du Bel 20 ont réalisé leur première transaction dans une action de l'indice" souligne Jean-Paul Servais.

Le régulateur note que la proportion d'investisseurs de moins de 50 ans dans les actions du Bel 20 est revenue à son niveau d'avant pandémie. Pendant le premier confinement, cette part avait explosé à 25,2%, pour revenir à la fin du mois de mars de cette année à 14,9% , contre 16,8% avant la pandémie.

En revanche, les plateformes de transactions en ligne sont plébisicitées par les jeunes investisseurs. Depuis le début 2020, ils constituent 40% des transactions, contre 30 à 35% en 2019.

Pas de phénomène GameStop

La FSMA a constaté un intérêt limité des particuliers pour les actions "meme" (populaires sur les réseaux sociaux) comme GameStop, AMC et BlackBerry. Pour GameStop, seulement 4.237 Belges, en particulier des hommes de moins de 35 ans, ont investi dans cette valeur entre décembre 2020 et février 2021, au moment où celle-ci s'est transformée en champ de bataille entre les short sellers et les particuliers regroupés sur le forum WallStreetBets sur Reddit. "Par rapport aux investisseurs américains, c'est peanuts" souligne Jean-Paul Servais. "Le nombre d'investisseurs hollandais dans GameStop a été cinq fois supérieur aux Belges pendant la période", ajoute-t-il. La FSMA a aussi relevé que seulement 322 particuliers avaient misé sur le trio GameStop, AMC et Blackberry.

Le résumé

  • La FSMA a répertorié 26.000 nouveaux investisseurs belges au premier trimestre, deux fois plus qu'en 2019 sur la même période.
  • Elle a constaté que les volumes de transactions des particuliers s'est tassé depuis le deuxième confinement.
  • Près de 10% des adultes investissent dans des instruments financiers.
  • Les actions comme GameStop n'ont attiré que peu d'investisseurs belges.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés