Les SIR recherchées, les cycliques délaissées (débriefing actions belges)

©BELGA

Les titres des sociétés immobilières réglementées ont profité du mouvement des investisseurs vers les valeurs refuges. Umicore, Aperam et Solvay souffrent à nouveau des craintes sur la croissance économique mondiale.

La Bourse de Bruxelles a de nouveau cédé aux sirènes alarmistes sur la croissance économique mondiale.  Les menaces de représailles de la Chine à un relèvement des droits de douane américains sur certains de ses produits exportés ont déclenché un nouvel accès d'aversion au risque. Le Bel 20, entré en correction la veille, a continué à chuter. Il a perdu 0,31% à 3.443,34 points. Depuis le dernier sommet de l'indice le 16 avril, celui-ci a lâché plus de 10%. Toutefois, le recul de la séance a été moins marqué que la veille, où l'indice avait abandonné 1,85%.

Le contexte d'aversion au risque a toutefois profité aux valeurs défensives. Comme lors de la séance précédente, les sociétés immobilières réglementées (SIR) ont été recherchées. WDP a gagné 0,89% tandis que Cofinimmo a stagné.

Proximus, qui montre une résistance remarquable dans la configuration actuelle des marchés financiers, a pris 1,18%. La société a tenu bon alors que le secteur des télécoms européen est en recul en raison des résultats décevants de United Internet  et Drillisch, qui ont revu à la baisse leurs perspectives de bénéfices. Telenet a également progressé de 0,31%.

Barco a avancé de 1,05%. Ontex a pris 1,30% et signe la plus forte hausse du jour au sein de l'indice.

Parmi les baisses du Bel 20, les valeurs cycliques ont à nouveau souffert face aux craintes sur la croissance économique mondiale. Umicore a lâché 2,28%, Aperam 1,14%, et Solvay 1,35%. Les valeurs bancaires, sensibles à la faiblesse des rendements obligataires et au cycle économique, ont également reculé. KBC a perdu 0,78 % et ING 0,71%. 

Ageas a lâché 0,23%, affecté comme le reste du secteur des assurances en Europe par les résultats décevants d'Aegon.  Le brasseur AB InBev a, par contre, progressé de 0,37%, porté par les résultats du brasseur danois Carlsberg.

Sur le marché élargi, les SIR ont également été recherchées, à l'image de Care Property (+6,92%) et Aedifica (+1,95%).

Roularta a encore reculé (-1,24%) après avoir signé la pire performance de la Bourse de Bruxelles la veille (-7,98%) suite à la publication de ses résultats semestriels.

La plus forte baisse du jour à la Bourse de Bruxelles revient à Moury Construct, qui a perdu 3,77%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect